Alors ?

Pense : une certaine pensée politique soi-disant « décolonisée » cache une conception ultralibérale de l’émancipation.

On ne peut pas non plus considérer que « toute personne est à sauver », sans distinction… (Extrême gauche). N’oublions jamais que certains jouissent de leurs entraves. Et qu’il n’y a pas de vie sans entrave.

La famille est une prison, la classe sociale est une prison, la géographie est une prison. Son corps est une prison. Son esprit est une prison.

Alors, le cadre social doit offrir des échappatoires.

Que des évasions individuelles soient possibles, permises, encouragées.

État inverse aujourd’hui.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :