Peinture

The blue and the abstract truth

The blue and the abstract truth

« The blue and the abstract truth » de Fabio Viscogliosi, aux éditions les machines, est un cahier modeste 18X24 cm, agrafé, présentant sur un papier crème 40 pages de petites abstractions minimalistes en couleur, gouaches sur papier (je crois), ludiques et même enfantines, mais démontrant une évidente puissance plastique.  

J’ai abandonné…

J’ai abandonné…

la peinture qui m’a changé, J’ai abandonné Monet et Kirchner, j’ai abandonné Zurbaran, Cézanne et Picasso, j’ai abandonné Bonnard, j’ai abandonné Gainsborough, j’ai abandonné… Oui, j’ai abandonné Chardin, oui… et même Fragonnard, j’ai abandonné Freud, Van Dongen, Tapies, et la repro délavée de Gauguin de mon père, j’ai abandonné Grosz et Goya Goya Goya, j’ai Continue reading J’ai abandonné…

Grande scène de mort

Grande scène de mort

[Cet article était préalablement publié sur www.leportillon.com en date du 5 avril 2008. Mais il datait de l’automne 2006, si mes souvenirs sont bons… sa date de publication ici est le 6 mars 2013. Mais il est antidaté pour ne pas parasiter le flux] Vous connaissez Max Beckmann ? [dropcap]À[/dropcap] la sortie de l’adolescence, je Continue reading Grande scène de mort

Le Muscle Carabine état second

Le Muscle Carabine état second

Le muscle carabine est un superbe graphzine géant, format 30X40, sur papier fort, qui présente plein pot les dessins ou peintures d’obsessionnels contemporains. C’est United Dead Artists, le truc de Blanquet, qui est l’autre éditeur français (avec Le Dernier Cri) de l’amical des obsessionnels mondiaux. La couverture de ce N° 2 est de Daisuke Ichiba, l’un des Continue reading Le Muscle Carabine état second