Portrait

François Darnaudet, le molar

Visite éclair de François Darnaudet le Molar (“Les motards du polar” club des motards écrivains de polar), d’un coup de moto, le temps d’avaler un croque-madame et boire un p’tit noir… et de causer tranquille. Nous évoquons ses années « Gore » quand il s’y était adonné (l’un de ses romans a été réédité deux fois depuis l’époque, sous des titres différents chez des éditeurs différents), et comment il restait un groupe de 200 fans du genre, chiffre semble-t-il incompressible…

Je me souviens de l’arrivée du gore, à la fin de mon  adolescence, et c’était trop tard pour moi. Je n’en ai pas, ou peu lu, je crois. Pourtant, souvenir d’en avoir tenu entre les mains, des couvertures, de cet étrange logo de genre… et c’est tout.

François en a écrit, mais dit-il «les amateurs trouvaient que je n’y mettais pas assez de cul». Oui, le gore c’est sang et cul. Et rien d’autre en fait !

Pour rester dans le ton, un portrait trashouille, limite charge…

Profil noir de François Darnaudet - Photo Alain François

Portrait : Frank

J’ai enfin rencontré Frank (pseudo de “Frank Reichert”), scénariste de BD puissant, écrivain, traducteur de polar, qui a écrit de nombreux scénarios très noirs (et très drôles) pour Golo pendant une grosse décennie (à partir de 1978 et “ballades pour un voyou“). Mais aussi pour Baudoin, entre autre…

Pas de wikimachin, mais deux entrées sur bnf.fr :

Frank Reichert http://data.bnf.fr/12073592/frank_reichert

Frank http://data.bnf.fr/11903451/frank

Je l’ai vu chez Golo, la nuit du 18 au 19 août 2017, et j’aurais bien aimé le croiser avec une meilleure lumière, et pas seulement dans la pénombre d’une soirée ! Mais je reste un indécrottable antiflash… 

Portrait de Régis Feugère - Photo Alain François

Portrait : Régis Feugère

Je suis passé voir Régis Feugère dans son “magasin de papiers“. Je voulais réaliser un portrait, spécifique, sachant d’avance que “ça n’arriverait pas”. Comme d’habitude, je me suis laissé aller à la situation.

Régis m’a offert un café, et j’ai eu tout le loisir d’observer la très longue performance d’un étrange client excentrique, anglais peut-être, se présentant comme “écrivain”, ou “scénariste”, accompagné d’un adorable Herdal à trois pattes.

Peu importe, je suis revenu avec un portrait présentable, et rien n’est plus ennuyeux que de réaliser ses projets…

Portrait de Sophie Guerrive - Photo Alain François

Le coup de l’élastique

Tiens, à propos de Sophie Guerrive, elle me raconte qu’hier, sur le tournage d’un petit reportage d’Arte, le réalisateur lui a demandé de faire « la même chose avec l’élastique, comme sur la photo ». Cette photo :

http://littleasia169.tumblr.com/post/123033536790/sophie-guerrive-photographie-alain-françois

 

Et toujours à propos, j’ai donné aujourd’hui à l’usage commun cet autre portrait de Sophie pour Wikimédia :

Sophie Guerrive en résidence à la Cité Internationale de la bande dessinée et de l'image

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Portrait de Rojer Féghali - Photo Alain François

Calligraphique, chorégraphique, ésotérique Rojer Féghali

Une nouvelle série de portraits photographiques de Rojer Féghali, jeune artiste Libanais, peintre, collagiste et graveur, qui aime tout mélanger et est toujours prêt pour la fête !

Lola Lorente à l’interphone

Cette photographie de Lola Lorente, dessinatrice espagnole, répondant à l’interphone de l’appartement de Golo, illustre parfaitement ce que je fais : voler un pseudo temps suspendu (qui n’a jamais eu lieu) dans un mouvement inconscient.

Le dessin en haut, est extrait de la version espagnole “Sangre de mi sangre“, 2012, de son livre préalablement édité en français par Cambourakis : “Chair de ma chair

Portrait de Séverine Gallardo

Profil de Séverine Gallardo

J’ai rencontré Séverine Gallardo, éditrice chez Marguerite Waknine éditions (pour la collection “le cabinet de dessins” en particulier) et aussi tricoteuse de chapeaux déments et autres choses démentes, et profitant lâchement de son inattention, j’en ai profité pour réaliser cette photographie que j’aime beaucoup !

Un portrait non crédité

L’un de mes portraits de Jorj Abou Mhaya illustre un article d’un magazine culturel, mais malheureusement sans les crédits. Chose qui devient très courante dans la presse. Et je ne suis pas non plus très convaincu par le maquettiste qui a laissé le sous-titre se perdre dans la moustache de Jorj…

Argentine

Même si je ne suis pas trop d’humeur, je note rapidement ici le signalement d’Ariel Lopez V. qui a transmis l’une de mes photos pour illustrer un article sur lui :

 

13603238_10209953439530037_478523191095205664_o

Portrait noir et blanc de Lucas Méthé - Photo Alain François

“2 suiveurs”, le nouveau livre de Lucas Méthé

suiveurs

Je viens de terminer un livre que vous allez avoir un peu de mal à trouver, peut-être, car édité par une toute petite structure. Et c’est bien dommage, car c’est un livre charmant. Alors, pourquoi ne pas le commander ? C’est le dernier livre d’un auteur superbe : « 2 suiveurs » de Lucas Méthé, chez Na éditions.

C’est à la fois une tentative philosophique et poétique, à la fois désuet et actuel, à la fois quête fébrile et hymne à la lumière, tout ça à la fois, à l’image du si beau dessin à la plume de Lucas Méthé

Quelques aperçus du livre :

Carte postale

J’ai récupéré aujourd’hui ma “carte postale” de la Maison des auteurs d’Angoulême. En effet, chaque année, ils réalisent une carte pour chaque résident. J’ai failli décliner devant la difficulté à présenter quelque chose. J’étais en résidence en tant que scénariste, et n’avais donc a priori pas de visuel à proposer. Read More →

Heureux qui comme Ulysse…

La ville d’Angoulême m’a passé commande d’une dizaine de portraits de mes amis auteurs de bande dessinée et “résidents étrangers” pour le magazine “Angoulême Mag” de janvier février 2016. C’est judicieusement le N° distribué pour le Festival International de la bande dessinée qui commence le 28 janvier.

Des pages 22 à 27 du magazine, les portraits de Pedro D’Apremont et Cynthia Bonacossa (Brésil), Yoon-Sun Park (Corée), Giulia Sagramola (Italie), Benjamin Frisch (USA), Giorgia Marras (Italie), Matt Madden et Jessica Abel (USA), Golo (Français longtemps exilé en Egypte), Amruta Patil (Inde) et Lola Lorente (Espagne). Read More →

Portrait canarien

Ces derniers mois, j’ai négligé de garder trace ici des diffusions de mes photographies… tant pis ! Mais il est temps de revenir vers là, c’est-à-dire chez moi, et juste à temps pour noter que l’un de mes portraits de mon nouveau camarade Canarien Rayco Pulido illustre un article dans un journal de chez lui : el periódico “La Provincia”… Ils ont choisi une de mes photos couleur qu’ils ont un peu étrangement recadré à mon goût. Read More →

Le podcast de Jessica Abel

Là, c’est un peu particulier. Ce n’est pas un cas de dissémination des photographies de mon blog, mais une demande spécifique. Jessica Abel voulait illustrer le lancement de son podcast sur le storytelling avec des photographies de pique-nique volontairement vieillies, hésitant entre une connotation XIXe ou 60′.

Le résultat est là :

http://jessicaabel.com/2015/09/07/cheese-and-grapes

J’ai utilisé un filtre qui imite, selon son appellation, une “carte postale ancienne” et un autre qui s’appelle “nostalgia” .

mince02

Sur la photographie : Matt Madden, Jessica Abel et Benjamin Frisch

François Darnaudet aout 2015 - Photo Alain François

Portrait : François Darnaudet

Je ne connaissais pas « en vrai » François Darnaudet, le scénariste d’Elric, mais qui est aussi écrivain de polar… C’est chose faite, puisqu’il est passé dans mon salon, et que j’en ai profité pour ne pas le rater :

François Darnaudet aout 2015 - Photo Alain François

Amruta Patil dans son atelier - Photo Alain François

Amruta Patil dans son atelier

En me dirigeant vers l’atelier d’Amruta Patil, une légère inquiétude : J’estime l’abîme de mon ignorance sur la culture indienne. Vertige ! En particulier, sur la culture contemporaine… Et mon cerveau tente tardivement de rassembler les quelques repères littéraires, artistiques ou cinématographiques à sa disposition : un dérisoire théâtre d’ombres noyé dans l’immensité d’un pays monde !

Mon flou mental est à l’exacte image de la brume sale, froide et humide qui efface la vallée aujourd’hui, ce 16 décembre si proche du jour le plus court de l’année. Je sais que la lumière sera faible et donc, que les conditions de prises de vue seront difficiles pour mon pauvre Smartphone. Read More →

Les promenades de Nylso

IMG_8435Vendredi (5 décembre 2014), je suis passé voir Nylso à la Maison des auteurs (Angoulême). Sa résidence s’arrête à la fin du mois de décembre et je voulais le photographier dans son atelier avant son départ. Il est encore installé pour quelques jours dans un grand atelier collectif en sous-pente. J’aime bien ce 3e et dernier étage de La Maison des Auteurs, car les fenêtres mansardées barrent les photographies de grandes diagonales de lumières qui évoquent un décor de SF ou de film expressionniste. Read More →

Jessica Abel - Photo Alain François

Visite de l’atelier de Jessica Abel

Hier était une très belle journée de novembre. Une lumière exceptionnelle à un mois du solstice d’hivers. Je décide d’en profiter pour faire une petite visite à la Maison des Auteurs (Angoulême) pour ramener des photographies de Jessica Abel dans son atelier. L’occasion d’apercevoir les planches de ses projets en cours, dont son intriguant “Trish Trash : Rollergirl sur Mars” qui va paraitre en janvier prochain chez Dargaud : Read More →