Conte en métal physique

Cet article est référencé dans : archives personnelles

Transcription numérique de mes archives pré-numériques :

 

 »
C’était l’histoire d’un p’tit gars

assis au bord d’un précipice

et qui avait une épée suspendue au dessus de sa tête.

Il se demandait toujours à quoi l’épée pouvait bien être accrochée

et aussi qu’est-ce qu’il pouvait bien y avoir au fond du précipice.

Il n’arrêtait donc pas de lever et baisser la tête

ce qui lui fatiguait fortement le cou.

Ce petit gars était très confortablement installé

et il adorait être là.

Sauf que parfois il y avait de l’orage.

Cela créait une grande différence de potentiel électrique entre la terre et le ciel.

Il se produisait une monstrueuse étincelle entre la pointe de l’épée et sa tête.

Il avait mal pendant trois jours au moins

comme s’il avait bu du rhum toute la nuit.

Ce qui était impossible, car le bar du coin ne servait pas de rhum.

Dommage se disait-il parfois

mais très vite il n’y pensait plus pour retrouver son occupation préférée :

— se poser les deux questions fondamentales inhérentes à sa position

  • qu’y a-t-il en bas ?
  • Comment ça tient en haut ?

Cette nuit, il y a eu un orage violent.

Je suis allé au bar du coin pour boire un whisky.

Du whisky, il y en a.

J’ai discuté avec le patron.

Il paraît que le p’tit gars est toujours là

au même endroit

et qu’il est juste venu ce matin pour prendre une aspirine…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :