Dans la nuit

Au dessus de ma tête, au dessus du béton, le cri des grues, l’annonce d’une saison.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.