Dans la nuit

Au dessus de ma tête, au dessus du béton, le cri des grues, l’annonce d’une saison.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :