Dans les rêves, la chute

Cet article est référencé dans : cinéma

Vu le dernier Dumont : « Ma Loute ». Des passages sublimement beaux, mais à la fin, un sentiment moyen, d’une chose prometteuse qui ne décolle pas vraiment… à propos de choses qui décollent, c’est quoi le trip personnage à l’hélium ?

Chez Dumont, l’inspecteur ballon sur la plage évoque le rêve de Marcello Mastroianni dans Huit et demi, mais voilà que je vois passer une image du dernier Tim Burton — imposture (la poésie, c’était pas lui) qui décline les films vulgaires depuis 20 ans — avec, encore, un personnage baudruche ! Une mode ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :