Éternel recommencement ?

Cet article est référencé dans : fatrasie, webculture

Le jour de mon anniversaire, pour passer de la grande page « ça recommence comme ça » de ce site expérimental [disparu] à une forme aujourd’hui traditionnelle de blog. Accepter le formatage en vigueur pour voir ce qu’il se passe avec un découpage en billet qui oblige toujours à remonter le temps. Une forme si actuelle qui enterre le passé au fur et à mesure, l’effaçant par accumulation de couche de sédiment d’un éternel présent. Un temps sans perspective horizontale, qui se prend par ce qui vient, avec une origine enfouie, qui ne se prête pas simplement à la lecture. Je doute que beaucoup d’amateurs de Blog ne repartent de l’origine pour lire tout. L’usage est plutôt de commencer au jour de sa découverte, et d’ensuite avancer avec l’auteur, comme on avance côte à côte avec un inconnu dans un couloir de métro, jusqu’à la bifurcation des trajectoires.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :