Iggy à la campagne

Cet article est référencé dans : fatrasie, musique

Hier soir, la voix d’Iggy Pop résonnait, forte, dans la vallée sud…

Je regarde Céline et lui dit « Tu y aurais cru, toi, si on t’avait dit qu’Iggy Pop gueulerait un jour le nom de cette ville de merde ? ». Elle se marre. C’est si étrange, cette musique qui vient rebondir sur l’immense sculpture nouille qui trône comme une proue au-dessus de la vallée, faisant vibrer les candélabres kitchs de ce patelin qui semble radoter le XIXe siècle.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :