Millésime 79

Cette nuit, j’ai compris un truc de ma pensée. C’est pas mal. Après, comprendre des choses, dans la nuit, c’est facile. Écrire c’est autre chose… Et ce matin, je voulais écrire une chanson des années 80, puisque ces ignobles années 80 sont esthétiquement à la mode, pas de chance… ça commençait comme ça… oui, enfin année 80, mais contexte actuel, hein, donc, ça commençait comme ça : « Quand t’es coincé dans un bureau… quand t’es coincé sous Explorer… coincé derrière l’proxy… Qu’la ville s’réveille d’sa nuit, qu’le vent balaye les souris, quand t’es coincé avec la clim, L’café lyophilisé, l’collègue déprimé, qu’le… etc. » un truc comme ça, et puis je me suis dit que ça se chantait même pas, que j’étais nul en chanson, même pas rock franchouillard millésime 79…

Aller, vais faire mon petit tour… ça m’évitera d’écrire des conneries…

Laisser un commentaire