Lourdeur, une aigreur

Lourdeur, une aigreur

Toujours la même. Je comprends le sourire légèrement cynique de Bourdieu buvant sa blonde. La société est écrasante de tristesse. Dans l’après-midi, une angoisse. Je descends dans le bureau des filles. Je m’installe derrière l’ordinateur de Ch., notre apprentie, et je regarde. Je suis pris par une tristesse… une tristesse sociologique. Sociologie, c’est le mot Continue reading Lourdeur, une aigreur

Dimanche 12 avril /2

Dimanche 12 avril /2

Cette semaine, coupé en deux par l’enterrement de Bernard, j’ai entendu, dessous mon bureau en mezzanine, A.L. dire que « je pouvais dessiner, mais que je n’avais pas le temps », puis-qu’entièrement accaparé par la construction d’un portail Web pour la ville. Je n’ai pu retenir une colère idiote. Et cette tristesse qui me traverse à chaque Continue reading Dimanche 12 avril /2

Dimanche 12 avril /1

Trouble, comme la boue dont on fait les golems. J’attends avec impatience que quelque chose me lave la tête, que l’horizon se dégage, que les larmes, comme la pluie, lavent l’atmosphère des scories empoisonnées. J’aime voir net les collines de l’horizon. Je me souviens d’en avoir peint, à l’adolescence, des idéales, pour une cousine de Continue reading Dimanche 12 avril /1

Bon pour le service

Bon pour le service

On ne goûte jamais assez les moments où l’air est bon. Je me laisse parfois glisser le long du paysage, chemin de transverse qui m’assure une trajectoire aérienne. J’espère toujours ne pas être pressé. Mais je le suis, de naissance, et la traverse, l’azimut brutal, sied à mon tempérament. Sale manie, qui me fait prendre Continue reading Bon pour le service

Spinoza ne console pas de tout

Spinoza ne console pas de tout

« … l’Ame a en aversion d’imaginer ce qui diminue ou réduit sa propre puissance d’agir et celle du corps. » affirme un corollaire à la proposition XIII de l’Etique de Spinoza… Pendant que nous buvions un café, dans ce hangar dans lequel Bernard organisait ses fêtes, Serge racontait la dernière visite qu’il lui avait rendue à l’hôpital. Continue reading Spinoza ne console pas de tout

Reprise

Reprise

J’avais à peine changé le nom de cette première feuille que j’ai visualisé mes genoux écorchés, et les rustines kitchs qu’on achetait en mercerie pour réparer les pantalons… Non, après une semaine à me demander comment j’allais enfin commencer à écrire dans ce nouveau « contenant », dont j’ai longuement mûri la structure. Je me suis enfin Continue reading Reprise

Enciclopedia #0

Enciclopedia #0

Une des plus belles revues que j’ai pu avoir entre les mains ! Ce graphzine  italien de 19X25 cm et d’un gros centimètre d’épaisseur, dos carré, entièrement sérigraphié, « TUTTO FATTO A MANO » comme annonce un autocollant sur la couverture, est une superbe œuvre d’art. Enciclopedia  #0 est édité et donc entièrement réalisé par Strane dizioni. Les Continue reading Enciclopedia #0

Souvlaki Circus

Souvlaki Circus

80 pages agrafées pour un graphzine A6, c’est sûrement une limite de l’exercice… Pourtant, ça passe et ça donne un très joli livre de dessins d’Amanda Vähämäki & Michelangelo Setola :  « Souvlaki Circus ». Et les dessins sont très beaux, élégants, sensibles, fabriquant un onirisme désuet, léger, avec les codes du croquis sur le vif. Je Continue reading Souvlaki Circus

Douleur du réseau

Douleur du réseau

(Ce texte est une esquisse) « L’Univers nous reprend, rien de nous ne subsiste, 
Cependant qu’ici-bas tout continue encor. 
Comme nous sommes seuls ! Comme la vie est triste ! » Jules Laforgue Le syndrome d’Alexandrie Douleur au singulier. Mais il serait possible de préciser, et d’aborder des douleurs, comme celle évidente de la ruche, cette confrontation brutale à Continue reading Douleur du réseau

Sésame

Je viens à l’instant de décider de rouvrir ce blog. J’ai eu un premier réflexe, trouver une nouvelle forme, à la manière des expériences réalisées pour le M2, il y a maintenant deux ans, mais une pesanteur, celle de l’abandon, a gagné sur mes velléités d’invention. Je suis suspendu, et je n’aime pas ça. Est-ce Continue reading Sésame

L’essai à l’état gazeux

L’essai à l’état gazeux

Sur « l’Art à l’état gazeux » d’Yves Michaud, Hachette Littérature. À la manière de l’auteur, je me suis tenu à une discipline de fer : ne citer personne, rester dans le plus grand vague, celui de l’opinion gazeuse. Souvent, les commentateurs de l’Art contemporain sont durs avec lui, et ne se trompent guère sur la description qu’ils Continue reading L’essai à l’état gazeux

Le Tendon Revolver

Le Tendon Revolver

Le Tendon Revolver est une très jolie revue des éditions United Dead Artists, un collectif « généraliste » (dessin, texte, photo) format comics de haute tenue, autant dans l’impression que dans le contenu. Un objet de luxe, bel écrin de l’initiateur Stéphane Blanquet accompagné de Blexbolex (pour la couverture), Charles Burns, Mïrka Lugosi, Marie-Laure Dagoit, Gilles Berquet, Ion Continue reading Le Tendon Revolver

Fantômes & prison d’Hanawa

Fantômes & prison d’Hanawa

[maj. 28 mai 2012] Dans la prison Je connaissais Hanawa par « dans la prison », que m’avait offert Loïc Néhou quand il l’avait édité. Un récit autobiographique d’une méticulosité rare, n’ayant pas peur de mettre en scène les labeurs répétitifs de la vie quotidienne carcérale.

Enfant sauvage

Enfant sauvage

Pour mes petites études, il m’est venu que j’aurais bénéfice à faire un tour du côté du problème des enfants sauvages. En effet, quand on se pose une question qui touche à la notion même d’humanité, il est tentant de s’assurer de partir de la terre, du plus bas, de l’endroit le plus stable, le Continue reading Enfant sauvage

Iggy à la campagne

Iggy à la campagne

Hier soir, la voix d’Iggy Pop résonnait, forte, dans la vallée sud… Je regarde Céline et lui dit « Tu y aurais cru, toi, si on t’avait dit qu’Iggy Pop gueulerait un jour le nom de cette ville de merde ? ». Elle se marre. C’est si étrange, cette musique qui vient rebondir sur l’immense Continue reading Iggy à la campagne

Crémaillère et danse échevelée

Crémaillère et danse échevelée

Je poste cette chronique avec bien du retard… Pas eu le temps de la relire pour corriger certains détails selon les recommandations de Sophie. Avec mon orthographe de dyslexique, j’avais malencontreusement oublié qu’elle était une fille… et confondu « Prisu » et « Monop », mais ça, c’est la conséquence d’une autre déficience… Donc, chronique du 5 juillet 2008 : Continue reading Crémaillère et danse échevelée

Libéral

Libéral

L’état du monde m’a toujours inquiété. Aussi loin que je me souvienne, je regardais cette immense machine avec perplexité. J’ai très vite compris que mon esprit serait plus apte à l’appréhension philosophique et scientifique qu’à l’analyse économique ou sociétale, prismes qui m’ont toujours provoqué une répulsion naturelle. Il faudra ce qu’on nomme « conscience politique » pour Continue reading Libéral

Obscénité médiatique

Obscénité médiatique

37 843 200 enfants sont morts de faim dans l’indifférence absolue pendant les 6 ans de villégiature médiatique de la [très riche] madone colombienne. Juste un petit calcul à partir des chiffres de l’UNESCO. Ne sers à rien, sinon à s’interroger sur la teneur réelle de ce qui fait pleurer mes compatriotes. L’humain n’a jamais Continue reading Obscénité médiatique

Drôle de période

Drôle de période

Encore. Serait-ce une transition ? J’avais déjà réécrit mon CV en 2005, juste avant la dépression. Aujourd’hui, ce CV a bien changé, de manière absolument inattendue. Même s’il dévoile encore un parcours atypique, c’est comme ça qu’on dit, une parabole extravagante, il a maintenant une certaine beauté. Je lis les offres d’emploi de cadre, en ciblant Continue reading Drôle de période

21, l’été d’un coup

21, l’été d’un coup

Je lui dis : « tu ne trouves pas que c’est un paradoxe du temps ? Non ? Que la musique soit bonne toute l’année sauf le 21 juin ? » Elle me répond : « parfois… Tu es particulièrement réac, non ? » Je réponds, « je ne sais pas trop, juste que l’idée m’amuse, et quand ça m’amuse, je ne résiste pas à une Continue reading 21, l’été d’un coup