Paupière et théorie

Cet article est référencé dans : fatrasie, poésie

Je me réveille d’une maladie si commune. Retrouve le monde en aussi mauvais état que je l’avais laissé. Le « je » résonne étrangement. Comme dans un vide métallique. Suis-je ? Suis-je une unité de signification ? Me sens pas trop unité. Dois rassembler des… des vides. Assembler des vides ? Qu’est-ce que ça veut dire ? Je me sens… discontinu. En parfait accord avec la théorie. C’est ça, je me réveille et me sens en accord avec la théorie. Je suis donc un… personnage !

Je me réveille donc au cœur d’une fiction. Ce vide, c’était ça !

Je suis un contenant flottant de contenu flottant. Une poétique possible.

Je suis un blog.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :