Se contredire encore

Cet article est référencé dans : Ma vie normale

Les mystiques nous proposent la scansion, comme issue aux maladies du temps. Ils nous proposent de vivre chaque jour le même jour. Rien de moins, rien de plus. Chacun a pu expérimenter dans sa vie ce que représentent des jours égaux : rien. Les jours égaux tuent le temps, c’est vrai. Ils détruisent la vie. Comme le prisonnier qui finit par oublier même les années, l’unique solution des religions est de mourir vivant dans la scansion des jours égaux. C’est exactement la même proposition que nous fait l’État, quel qu’il soit. C’est exactement la même proposition que nous fait notre patron. Tout ce qui a un pouvoir veut que le reste du monde s’enferme dans des jours égaux, pour retrouver chaque matin le même monde, et pour simplement faire perdurer son pouvoir, car le pouvoir sait que tout s’use, même lui. Mais l’usure est une bénédiction, qui s’oppose à la scansion des jours égaux, qui veulent te faire croire à l’éternité des choses.

Aujourd’hui, tous pensent que je détruis ma vie. Non, je détruis la scansion mortelle. Depuis ma décision, le temps s’est ralenti, ce mois qui vient de passer me semble avoir duré trois mois. Ce temps, depuis l’été dernier, si plein d’angoisses, si plein de sentiments extrêmes, a duré une vie. Si tout avait été parfait, comme annoncé, si ma vie avait été préservée telle qu’elle était, ce que veulent toutes personnes autour de moi, à mon âge, je n’aurais même pas vu passer ces mois, comme un souffle.

Je veux ni me tuer, ni tuer l’autre dans la scansion des jours domestiques.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :