Tout

Et donc, je ne savais plus ce que je voulais. Et la fille dont je tombais amoureux allait être profondément perturbée par mon comportement. Je ne savais vraiment plus ce que je voulais… Je savais que je ne voulais pas quelque chose de commun, de normal, d’écrit. Je sentais que je voulais autre chose. Et cette fille-là n’a absolument pas compris. Les choses seront si étranges. Comme si je lui faisais la cour, longtemps. Et un jour, elle allait craquer. Elle m’avait entrainé dans sa chambre, et elle s’était affalée sur son lit, se trémoussant, hors d’elle, comme je ne l’avais jamais vu… et là, devant ce désir qui s’exprimait soudain si violemment, j’ai fui. Je suis parti. Je me souviens d’avoir ressenti de la colère. Je ne savais plus ce que je voulais.

Facile, d’ici, je sais ce que je voulais. Je voulais la passion, je voulais la fusion, je voulais sortir de moi. Je voulais ce que je connaitrais bien plus tard, quand je ne m’y attendrais pas (plus).

Je voulais juste être emporté par quelque chose de plus grand que moi, sans pouvoir résister. Je voulais une fille qui me demande tout. Je sais maintenant. Même si je n’ai jamais survécu d’avoir survécu.

C’était ma sortie de l’adolescence.