Une nuit à Saint-Germain

Il y a des lieux qui vivent sur leur réputation, il y a des villes, il y a des quartiers qui nous trahissent…
C’était donc inattendu.
Qu’un galeriste aimable nous prête un studio au cœur de Saint-Germain, qu’on y passe une nuit charmante, comme une friandise. Qu’on se parle dans la rue, qu’on se retrouve dans un bistrot commun, ambiance, à quelques mètres de la Seine, avec babyfoot et autocollant, qu’on y mange et que la bière coute si peu cher !
Ça n’arrive pas.
À Paris, encore.
Ne nous plaignons pas.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :