White Rabbit Dream #3 La peur

Publié le 17 mars 2020

La participation de Céline au Nº 3 de la revue White Rabbit Dream de Nicolas Le Bault me donne l’occasion d’en dire deux mots. C’est donc la 3e livraison de « White Rabbit Dream » et cette revue est toujours aussi perverse, toujours aussi ambiguë, et toujours aussi paradoxalement fraîche et postpunk. Pourtant elle a grandi et grossi, d’un coup, PAF ! pour atteindre le beau format 21,5X29, dos carré, épais de 96 pages glaçantes. Changement d’échelle et d’ambition donc, et c’est réussi car c’est superbe, bien imprimé, et ça claque même grand magazine (ha, c’est marqué « magazine » dessus maintenant !). Ce côté machin qui pourrait traîner dans une salle d’attente de médecin ajoute au pervers de l’objet. Dans ce N°, images textes et BD sur le thème de la peur (d’actu !), et même si c’est plus épais, c’est toujours aussi cohérent. La marque d’un goût assuré.

J’aime toujours autant les BDs de Nicolas Le Bault, et puis y-a deux dessins expressionnistes au pinceau lâché de Céline Guichard, forts et forts. Mais les cahiers sont tous beaux, clinquants et claquants. On retrouve quelques incontournables, comme Daisuke Ichiba, Anne Van Der Linden ou Marie-Pierre Brunel… Peut-être, en plus des déjà nommés, un goût particulier pour les peintures d’Helge Reumann et les postnaïfs-postsurréaliste d’Angela Dalinger… Mais je crois que j’aime tout, ou presque, alors voici plutôt la liste complète des participants :

Frederika Abbate / Dany-Robert Dufour / Stéphane Rengeval / Sarah Barthe / Sara Birns / Marie-Pierre Brunel / Angela Dalinger / Mike Diana / Céline Guichard / Kazuhiro Hori / Daisuke Ichiba / Cendres Lavy / Nicolas Le Bault / Sandra Martagex / Stéphane Rengeval / Helge Reumann / Twotom Land / Anne Van Der Linden / Aleksandra Waliszewska / Aline Zalko…

Je n’ai pas encore lu tous les textes, mais je garde la revue sous le coude (qui sert à tout maintenant) pour les longues heures du confinement… Mais je crois que ce « magazine » est surtout un livre d’images et typiquement du genre ou le poussiéreux rapport d’importance texte-image est inversé. Et tant mieux.

https://whiterabbitprod.bigcartel.com
https://www.whiterabbitprod.com/category/white-rabbit-dream
http://www.nicolaslebault.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.