Ailes sans anges

White Rabbit Prod, tout neuf éditeur, publie une collection de monographies A6  de dessinateurs contemporains. J’aime beaucoup ce format minizine. Le dernier opus « Plumes », présente une série de dessins au feutre (pas à la plume) de Céline Guichard : des ailes d’ange sans ange, détachées des corps, libres en apparence, simple motif répétitif s’arrangeant en agrégats nouveaux, se recréant des liens par d’intrigantes lignes droites qui transforment ces ailes en énigmatiques réseaux. L’ensemble dégage une étrange sérénité, mais est aussi hermétique que poétique. Hermétique au sens plein… Et plus qu’à une métaphore de « La chute des anges légitimistes » chère à Pierre Alenchisky, on pense à l’association symbolique des anges et d’Hermès en allégorie de la communication, par Michel Serres…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.