Anna Budanova dans son atelier

Petit reportage photo dans l’atelier d’Anna Budanova, jeune réalisatrice russe dont le court métrage « Among the Black Waves » était sélectionné pour les Oscars 2018. Je l’avais déjà photographié en 2017 ici. Accompagné d’Elric Dufau,  j’ai découvert ses story-boards, le travail préparatoire, et l’incroyable quantité de dessins intermédiaires que doit encore aujourd’hui réaliser un animateur qui tient au rendu traditionnel. Malgré la jeunesse des réalisateurs que je croise depuis quelques années, dans le domaine de l’animation, le numérique n’a pas supplanté le dessin ou  l’encre de Chine même s’il fait toujours partie du procès. En particulier, à partir de la prise de vue, le travail devient entièrement numérique… Il est toujours intéressant de voir comment les techniques anciennes et actuelles s’additionnent sans s’exclure.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.