Dans l’eau chaude

Cet article est référencé dans : fatrasie

Je tentais, sans espoir, de trouver un passage, de quelle nature bon dieu ?, entre un moment de moi lointain et maintenant. C’est une douce souffrance assez fréquente qui aigrit les instants de silence. Je prends ça comme une injustice, que le présent ne puisse racheter le passé. Tout semble toujours arriver trop tard.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :