Je ne sais toujours pas qui je suis

Cet article est référencé dans : fatrasie, mélancolie, webculture

Je vais avoir bientôt 47 ans
Je suis né dans un monde disparu, qui me semble infiniment vieux
Aux couleurs passés, et dont chaque objet survivant en reste rouillé
Je ne sais toujours pas qui je suis.
Ce que je suis
Ce que je devrais être, peut-être
Où je suis et pourquoi

Cette sale question du sens historique des choses dérisoires

Je me sens mieux dans ce monde que dans celui d’alors
Je suis d’ici
Du temps
C’est ma seule certitude

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :