La lutte pour la reconnaissance

Il faut que je note ça quand même… Deux choses exceptionnelles ce matin : J’ai acheté un livre, et j’ai trouvé un livre intéressant à Chapitre. Deux petits miracles ! Trouvé un livre de poche d’Axel Honneth, dont j’avais bien aimé l’essai sur la réification, le concept de Georg Lukacs. Et là, paf, le sujet tombe à pic ! Exactement ce dont j’avais besoin pour me relancer dans autre chose que la rumination dernière. En rentrant, je m’arrête sur une terrasse inhabituelle pour moi, dans mon quartier, et je commence à lire. Quand je lis le titre du chapitre « La lutte pour l’existence. La naissance de la philosophie sociale moderne », je ressens une très légère excitation intellectuelle. Et du coup, je me souviens que ça existe, l’excitation intellectuelle ! Je continue ma lecture et ça colle. Ce qui veut dire que cette lecture vient s’intercaler avec mes pensées actuelles, que je comprends donc de quoi ça parle sans effort, car quand un essai n’est pas en phase, il est difficile à lire, et que là, même, ça vient ordonner ma réflexion et lui apporter des bases bibliographiques solides. Pas mal d’un coup. Longtemps que je n’avais pas acheté LE livre dont j’avais besoin au bon moment.

Dommage que la pluie finisse par me chasser de cette terrasse !

Laisser un commentaire