Qu’est-ce que tu me fais, mon père ?

Oui, c’est vrai, qu’est-ce que tu me fais là ? Tu veux pas survivre à ton père, c’est ça ? Qu’est-ce que tu me fais ? Tu veux te la jouer Paul en second ? Oui, c’est vrai, les mecs de cette famille sont infantiles. Mais c’est pas une raison pour pas survivre à son père ! Bordel ! J’ai bien vu qu’il y avait du relâchement dernièrement. Mais…

Ho merde !

Putain, je me souviens, à la fin de l’adolescence, quand j’ai pris conscience qu’on nageait dans les polluants, que tout ce qu’on brassait était des saletés, les peintures, et les solvants, et les produits de traitement dans lesquelles je baignais mes mains, pour traiter le bois… Ce bois que tu as brassé toute ta vie.

Merde de merde. C’est franchement pas le moment. Oui, y-a pas de moment. c’est comme ça. Et puis on s’imagine pas, qu’on vieilli à ce point, que les humains vivent si vieux, maintenant, qu’on fait plus attention. Lorsque je vous ai refilé Didier et Florent dans les pattes, je me suis rendu compte à quel point vous êtes vieux maintenant, et que donc moi aussi.

Merde.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :