Avant l’orage

Publié le 21 juin 2022

Avant l’orage, jeu expressionniste d’ombres et de lumières qui transforme la ville en théâtre. La météo annonce l’orage, le vrai, dans deux heures. Largement le temps de profiter de l’étrange atmosphère après les jours de fournaise. Nous avançons dans la rue, vers le rempart, deux trois photos, et glissons à gauche pour rentrer. Au-dessus de nos têtes, une voix d’homme « vous allez courir ! ». Pas le temps de voir de quelle fenêtre on parle qu’une lourde bourrasque de vent chargé du gravier et de la poussière de la place nous pousse dans le dos, violemment, suivit de quelques grosses goutes grasses qui viennent coller cette poisse aux cheveux. L’orage est là, en avance, il faut courir vers le bruit assourdissant d’une turbine encore lointaine. La pluie s’intensifie, le vent, éviter de frôler les murs, parfois les tuiles descendent, et rentrer vite. Promenade avortée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

neuf + un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.