La Jewish Cock de Katharina Volckmer

Publié le 18 septembre 2021

Jewish Cock, de l’écrivaine Katharina Volckmer, allemande vivant en Angleterre, est d’une intelligence prodigieuse. Il est drôle, déjà, très très drôle, et être aussi drôle demande une intelligence prodigieuse, et il est malin (ce qui est différent), malin jusqu’à la jubilation, ce qui demande une intelligence prodigieuse. Ce livre est un monologue piégé, scandé comme un sketch (ce qui est une qualité), faussement balancé, faussement léger, faussement délirant, qui nous mène là où il veut, jusqu’au coeur du trauma collectif. Je ne raconte pas les livres et ça tombe bien, c’est un livre qui ne se raconte pas. Voilà une jubilatoire détestation de soi ! Donc, je suis épaté, et inhabituellement un peu coi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize − 9 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.