Merveilles

Publié le 30 mai 2014

Je découvre avec volupté l’application iPad de notre bibliothèque nationale. Une volupté à accéder directement au fond numérisé. Une fluidité.

Trouve ce que je cherche, en abondance, et « comprend » un pan entier de plus de notre scénario. Chaque jour, je comprends la logique interne de cette histoire, et les choses s’articulent, se déroulent… Que dire ? Accepter ce qui vient.

Pensais ce matin : comme le numérique nous enseigne l’impermanence des choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − sept =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.