Prison esthétique

Publié le 21 septembre 2016

Le moteur esthétique est si puissant chez les poètes que Verlaine était heureux d’être dans une belle prison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit + 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.