Search Results for: mai li

Critiques

dépoussiérer de la lecture poussive d’un pseudo marginal sulfureux en lisant Read more. 15 décembre 2017 Maryline en toc Vu le « Maryline », De G. Gallienne… quelle erreur ! Début affligeant, perplexité,...

Duo

...Poliektova en noir-et-blanc Petite visite dans l’atelier des sœurs Poliektova accompagné de Sébastien Chrisostome. Les deux réalisatrices russes nous ont aimablement permis de visionner leur nouveau Read more. 6 juin 2018 Lionel Liminana...

« Hilla & Bernd » de Mai Li Bernard

des petits fascicules façonnés à la main, de tout petits livres d’images d’autres ou d’elle-même. « Hilla & Bernd » est un livre d’images tête-bêche, format A4 16 pages, Lire la suite...

Pavillons de Mai Li Bernard

il fait exactement 15X15 cm, et présente à chaque page une gravure sur tetrapack de Mai Li Bernard représentant un pavillon, petite maison ou chalet, de banlieue Lire la suite...

La micropublication

littératures de colportage contemporains, phénomène aussi massif et foisonnant qu’il est médiatiquement invisible. Distribué par la poste, à la main, dans les festivals, autopublication ou collection d’éditeur, Lire la suite...

Cinéma

Agosti Read more. 15 décembre 2017 Maryline en toc Vu le « Maryline », De G. Gallienne… quelle erreur ! Début affligeant, perplexité, et au bout d’un quart d’heure seulement, rire nerveux Read...

Rêve du 9 mai

Je glissais sur le ventre sur la crête herbeuse affleurant d’un marécage, sans peur, avec même une certaine volupté, de ces voluptés du surf.

Ensuite, de loin, d’une perspective d’une place immense, le marécage se réduit à un canal rectiligne scindé en deux par la crête herbeuse que je découvre installation, scandée de petits panneaux portant des inscriptions obscures, et se terminant, impossible, par un ultime panneau désignant l’œuvre.

Ensuite, je suis au cœur d’une ville balayée par une tempête de sable. Je suis environné par le sable, très fin, qui tourbillonne sans que j’en éprouve aucune gêne respiratoire.

Du cœur de cette tempête, je me réveille, sans émotion.

Portrait de mai d’Elric Dufau

Encore un portrait de mon camarade Elric Dufau, volé à la dernière bière d’une fin de soirée, dans un bar au décor ton sur ton…  ...

Littérature

Read more. 8 novembre 2017 Sigma, le troisième de Julia Deck Sigma, c’est là, c’est le troisième livre de Julia Deck et c’est le troisième livre de Julia Deck que...