Deux fois

Cet article est référencé dans : égotisme

Deux fois en très peu de temps que je vis la même gêne sur facebook. Deux fois que je balance une formule ironique qu’un idiot décide de moquer sans capter l’ironie… Évidemment, c’est très gênant pour le gus. C’est gênant et désarmant.

Que faire ? Il y a une quinzaine de jours, c’était un dessinateur célèbre dans les années 90 (K…) qui s’enfonçait, s’enfonçait tout seul, sans se rendre compte que je me moquais de lui gentiment. Mais plus je répondais avec le plus de délicatesse possible, et plus son agressivité montait et ma position ironique involontairement clandestine, toujours prise pour de la faiblesse par les idiots, devenait de plus en plus gênante. C’est une situation désagréable.

Comment se sortir d’un tel malentendu ? Se taire. Expliquer la blague serait pour moi une impardonnable faute de goût.

 

Me dis « tiens, facebook est bien le dernier salon où l’on cause ! »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :