Écritures en résidence

Cet article est référencé dans : écritures, égotisme

Je me dis que j’aurais dû tenir le journal de ma résidence. Mieux vaut tard que jamais… Donc…

Aujourd’hui, j’ai testé une autre configuration de travail. Plutôt que rester dans l’atelier confiné, je me suis installé sur le canapé du coin « thé/café », au bout du couloir, juste avant l’atelier qu’Aude partage avec Giulia. La lumière est plus belle ici, le canapé agréable et j’entends la musique que les filles écoutent juste à côté. Me cale dans le coin du canapé avec le portable sur les genoux, réglé sur le wifi de la résidence, et voilà un lieu d’écriture très agréable !

Aude, en passant, a trouvé ça si farfelu qu’elle m’a prise en photo…

 

 

Comment ( 1 )

  1. / Aude Soleilhac
    bin oui, quelle idée de bosser dans le beau canapé rouge ! :D

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :