Il m’arrive

Cet article est référencé dans : fatrasie, poésie

de voir la lumière dans mon obscurité. Étincelle. Je n’ai pas peur de l’ombre, mais de la douleur qui s’y cache.

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :