Papier tue-mouches emballé par Philippe Ghielmetti

Publié le 16 juillet 2019

Le graphiste Philippe Ghielmetti, dit « Dugenou » (en photo ici, de passage par chez moi), est un graphiste élégant, formé dans l’historique chaudron Futuro (et à ma connaissance seul graphiste français ayant obtenu un Eisner Awards), mais aussi un éditeur occasionnel, par pure passion. Pour la Table Ronde, il édite et maquette un roman graphique, genre rare, très, et qui a l’avantage d’être systématiquement hors marché. De tout marché. Réaliser (ou même éditer) un « roman en image » selon l’audace restée marginale de Frans Masereel est un acte gratuit, d’abnégation et d’orgueil tout autant. Un véritable acte artistique donc. Je ne connaissais pas « Papier tue-mouches », grand œuvre d’Hans Hillmann, remarquable affichiste allemand, d’après une nouvelle de Dashiell Hammet. 

Pour ce qui est du roman graphique, hors la fascination qu’on peut avoir pour les ambiances Hopperiennes, sa réussite est partielle. Le livre hésite entre différents registres de représentation : parfois séquence autonome d’images « selon le genre », mais souvent simple illustration d’un texte qui reste partiellement indispensable.  Même s’il cadre après tout dans l’ordre étrange et polymorphe du « roman graphique », il en reste un exemple hésitant et expérimental, en deçà de l’assurance radicale des inventeurs du genre. Le résultat n’en reste pas moins aussi colossal que séduisant et j’en suis persuadé, il rentre légitimement dans un cadre si étroit et si rare qu’il était indispensable de l’éditer pour nous le rendre disponible. Et tant qu’à prendre un risque éditorial, Philippe Ghielmetti en a fait un objet d’exception, parfaitement bibliophilique. Un superbe objet !

Hans Hillmann, Papier Tue-Mouches, La Table Ronde 2018, d’après une nouvelle de Dashiell Hammet. Un livre édité et mis en page par Philippe Ghielmetti. Introduction d’Art Spiegelman

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.