portrait : Mylène Rigaudie

Ce matin, passant par l’atelier « Les mains sales » pour payer les badges pour Marsam, je découvre Mylène Rigaudie en train de numéroter/signer ses toutes neuves sérigraphies qui inaugurent la collection enfant des Éditions Les Mains sales

Laisser un commentaire