posté

Le mémoire est parti par la poste, en direction des membres du jury. Hier soir, une extrême fatigue, l’effet retard, l’accumulation. Je n’arrive plus à me lire, et de toute façon, j’ai la tête vide, je ne sais même plus ce qu’il y a là-dedans. Quel drôle d’exercice ! Maintenant, je peux revenir à WebObjet… Et à une vie à peu près normale !

Laisser un commentaire