Marie N’Diaye

La vengeance de Marie N’Diaye

La vengeance de Marie N’Diaye

Dans la nuit, dans les réminiscences de ma lecture du dernier roman de Marie N’Diaye, j’égrenais ces noms : Julia Deck, Marie Nimier, Yōko Tawada, Nathalie Quintane, Ryoko Sekiguchi, et Marie N’Diaye. Dans la nuit, pourquoi ? dans un état de conscience juste suffisant pour me souvenir d’avoir, sans raison, évoqué les dernières écrivaines lues ces dernières Continue reading La vengeance de Marie N’Diaye

Un pas de côté tout en finesse

Un pas de côté tout en finesse

Un pas de chat sauvage… Je n’aime rien tant que l’esprit, sa vivacité, son fourmillement électrique, ses subtilités, ses violences aussi et ses fulgurances, et je l’aime d’autant qu’il me dépasse, qu’il m’épate. Épaté, je le suis souvent par mes amis, mais pas seulement. Il m’arrive aussi, bien heureusement, de l’être par quelques écrivains contemporains, Continue reading Un pas de côté tout en finesse

« Elle avait en elle de profondes, d’inépuisables réserves de froideur »

Je flirte avec plusieurs livres, en ce moment. Dire ça… voilà qui n’a pas grand sens, puisque j’ai toujours eu ce que j’appelais mes « livres en chantier » pour designer le tas de livres que je lisais de concert, souvent en finissant par les oublier. Mais considérant que si j’oubliais un livre, c’était de sa faute, Continue reading « Elle avait en elle de profondes, d’inépuisables réserves de froideur »