Un été Hokusai

Fin juillet, Jean-Pierre Limosin a demandé à Céline Guichard de réaliser en urgence un court sur Hokusai… Alain Cavalier venait de se désister et il ne restait qu’un mois pour répondre à la commande d’Arte. Elle m’a instantanément embauché pour filmer et monter son film. J’ai donc passé le mois d’août entre prises de vue avec l’iPhone et Final Cut Pro et nous avons livré à temps ce petit film-hommage qui permet de voir Céline Guichard dessiner !

Je crois que si elle avait eu le même temps de réalisation que les autres, elle se serait peut-être orientée vers un film en stop motion. Mais le délai était trop court, et la solution évidente : pour évoquer Hokusai, dessiner en tournant autour de l’esprit de son invention qui a eu une extraordinaire descendance depuis : La manga
Le film se compose donc de cinq petits livres thématiques, comme en produisait compulsivement Hokusai, tournant autour du dessin et du grotesque. Et ça permet au passage de contrecarrer l’exposition officielle expurgée de toute la part érotique d’Hokusai grâce à la version du « rêve de la femme du pêcheur » que Céline exécute dans le 4e film…

Voilà, un petit film à quatre mains réalisé en un mois top chrono ! Céline Guichard à la réalisation, et moi-même comme « équipe technique » !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :