Dérèglement

J’aime ce temps bordélique. J’aime ce printemps qui n’avance pas, qui se fait désirer, qui cligne de l’œil juste avant de se planquer derrière la petite tempête de vent et de pluie. J’aime ces lumières inadaptées aux intempéries. J’aime ce que font ces grosses gouttes sur ma peau, ce vent qui me force à changer de chemin. J’aime. J’aime ce long dérèglement de tous les temps.pano1-avril-2013

%d blogueurs aiment cette page :