Le pince-oreille d’Adorno

Hier, j’emprunte « Théorie esthétique » d’Adorno à la médiathèque… En rentrant, je le pose sur l’accoudoir très plat et large du canapé gris. Ce matin, j’attrape machinalement le livre, l’entrouvre et le lâche en poussant un cri. Juste entre la couverture et la première feuille de ce gros livre blanc, il y a une bête noire bien vivante. Le réflexe instinctif passé, je reprends le livre et découvre un solide et vigoureux pince-oreille. Je m’approche de la fenêtre et le pince-oreille est évacué. Qu’il vive sa vie ailleurs !

3 comments

  1. Perce-oreille, c’est-à-dire “pince-oreille” je suppose ? Ha ha ha !

    « Le ou la Forficule, aussi appelé Pince-oreille ou Perce-oreille, est un insecte dermaptère polyphage de la famille des Forficulidae. »

Laisser un commentaire