Papier tue-mouches emballé par Philippe Ghielmetti

Papier tue-mouches emballé par Philippe Ghielmetti

Le graphiste Philippe Ghielmetti, dit « Dugenou » (en photo ici, de passage par chez moi), est un graphiste élégant, formé dans l’historique chaudron Futuro (et à ma connaissance seul graphiste français ayant obtenu un Eisner Awards), mais aussi un éditeur occasionnel, par pure passion. Pour la Table Ronde, il édite et maquette un roman graphique, genre rare, Continue reading Papier tue-mouches emballé par Philippe Ghielmetti

Un pas de côté tout en finesse

Un pas de côté tout en finesse

Un pas de chat sauvage… Je n’aime rien tant que l’esprit, sa vivacité, son fourmillement électrique, ses subtilités, ses violences aussi et ses fulgurances, et je l’aime d’autant qu’il me dépasse, qu’il m’épate. Épaté, je le suis souvent par mes amis, mais pas seulement. Il m’arrive aussi, bien heureusement, de l’être par quelques écrivains contemporains, Continue reading Un pas de côté tout en finesse

Deux minizines de Rebecca Roher

Deux minizines de Rebecca Roher

Rebecca m’a offert deux petits zines malicieux qu’elle a fabriqués, l’un agrafé, l’autre simplement plié : « The Daves of lives », catalogue de son ami Dave, tranche de Dave, Dave en série… et « Trick or Treat » moqueur., le tout jeté nerveux selon son style… 

Rebecca Roher dans son atelier

Rebecca Roher dans son atelier

Avec mon camarade Elric Dufau, nous avons rendu une petite visite à Rebecca Roher, « illustrator cartoonist » canadienne, dans son atelier du bout de ma rue, quelques jours avant son retour chez elle. Son site : http://rebeccaroher.com

Une Cité romantique, résidence photographique

Une Cité romantique, résidence photographique

À l’invitation de Johan-Hilel Hamel du GrandAngoulême, je suis en résidence photographique depuis le 28 juin 2019 pour préparer une exposition (et d’autres surprises) courant 2020. L’exposition présentera une partie de ma démarche engagée en août 2013 : projet de documentation photographique de mon environnement social et expérimentation de l’appropriation des images sociales (« conversationnelles » dirait André Continue reading Une Cité romantique, résidence photographique

Lisa Frühbeis et le Plan W

Lisa Frühbeis et le Plan W

Lisa me signale l’usage en ligne de l’une de mes photographies d’elle (prise dans un bar à bière pour être exact). En bas de cette page : https://nl-link.sueddeutsche.de/u/gm.php?prm=dLwuoV8q6k_783191557_794840_3105&fbclid=IwAR1xsgjGnSCDC0dU3vTUtXBVSKbmu4OcOwNQT7TZORYqtEfi3zcnhNOQZzY

Portrait : Amad Mir

Portrait : Amad Mir

Contre le dernier jour du soleil couchant, à la volée, le dessinateur iranien Amad Mir

My proprio Macanudismo

My proprio Macanudismo

André Valente m’a offert un petit fascicule qu’il a édité au Brésil et en anglais, chez l’alternatif Bebel Books. C’est un fin comics de 12 pages qui raconte ce qui lui est arrivé lorsqu’il dut traduire à même le mur 500 strips accrochés pendant l’exposition Macanudismo de São Paulo… Une expérience, si l’on en croit Continue reading My proprio Macanudismo

Des couleurs russes

Des couleurs russes

Signalé par Régis Feugère, je découvre cette base photographique extraordinaire qui présente les rénovations des photographies de Sergei Mikhailovich Prokudin-Gorsky, chimiste qui aurait été le premier photographe couleur russe et qui s’est adonné avec passion à un projet proche de celui d’Albert Kahn. Résultat, une Merveille, une merveille, une merveille. Fasciné, je passerais des heures Continue reading Des couleurs russes

Chambre pâle N°5

Chambre pâle N°5

Nous avons reçu le « chambre pâle » N°5 parce que Céline Guichard y participe. Un numéro sur le thème du… « trou noir ». Et comme il se doit, il absorbe la lumière… Bon, il n’est pas entièrement noir, quoi ? Oui, quelques pages blanches dedans. Chambre pâle est un graphzine, avec des dessins, quelques photos et aussi du Continue reading Chambre pâle N°5

Une performance textile de Séverine Gallardo

Une performance textile de Séverine Gallardo

J’ai assisté à une performance de Séverine Gallardo. Séverine est une plasticienne qui réalise des objets textiles déviants, pseudo-utilitaires (chapeaux ou accessoires) ou symboliques, comme ses ex-voto composites. Elle expose ces objets, mais aussi, donc, les met en scène avec l’aide d’amies danseuses, comme ici Zzpompino, Dyna-Mite et L.. Les pièces de Séverine Gallardo, clairement Continue reading Une performance textile de Séverine Gallardo

Les vagabonds n’ont pas perdu le goût de la chose chantée

Les vagabonds n’ont pas perdu le goût de la chose chantée

Je continue mon exploration du défunt éditeur Ludd. Alors que je ne suis pas particulièrement luddiste… mais je dois bien avouer que ces livres très bien faits, beaux papiers, cahiers cousus solides et textes de choix joliment typographiés sont vraiment très agréables à tenir, à ouvrir, à lire.  Aujourd’hui, lu un  livre fin, édition 1987, Continue reading Les vagabonds n’ont pas perdu le goût de la chose chantée

Adventices, le catalogue

Adventices, le catalogue

Aujourd’hui, Régis Feugère m’a offert le catalogue de son exposition « Adventices », heureuse conséquence d’une résidence en immersion dans l’historique quartier de  l’Houmeau à Angoulême. Ce quartier un peu particulier, théâtre des illusions perdues de Balzac, tint longtemps sa prospérité du fleuve. Après des décennies de déclin et d’abandon,  il est maintenant en cour de réhabilitation. Continue reading Adventices, le catalogue

Jarmusch tue la tête

Jarmusch tue la tête

Dès les premiers plans de « The Dead Don’t Die », se sentir bien, comprendre qu’on est devant une œuvre de l’esprit, par un réalisateur, juste ça, tranquille, qui articule des plans simples avec l’évidence de l’expérience. Se détendre. Parce que le cinéma, on ne le dit pas, est un médium stressant, qui aime te brasser vulgaire, Continue reading Jarmusch tue la tête