Notes du jour

Je traverse le fleuve à grandes enjambées. Le soleil couchant dans mes yeux, comme les phares sur l’autoroute, comme les phares, scandent ma marche d’ombre et de lumière…. Ce matin, vers 9 heures, je demande à Alban « As-tu des nouvelles de Yann ? Je ne comprends pas… » « ha, mais il a une mononucléose ! Il reste chez […]

Je sais, c’est idiot

Mais j’aimerais comprendre le sens de tout ça. J’aimerais sentir, clairement, ce que je dois faire… Je voudrais que les choses s’éclaircissent… Quitte à souffrir, que je sache si tout ça a un sens ou pas… Je voudrais l’impossible, juste…. Alors, je sais, c’est idiot. Alors, je vais mettre un pied devant l’autre, dorénavant, sans […]

Quelle journée indécente !

Est sortie de ma bouche la chose la plus improbable qui soit… nous étions sur ce banc, devant cette fontaine, et les pigeons virevoltaient dans le bleu intense. Et là… je ne comprends toujours pas… folie passagère, atteinte plus profonde, indice d’un désastre imminent… mais voilà, quelle que soit la raison, c’est sorti de ma […]

Le paradoxe

Le paradoxe, ici, c’est que j’ai enfin acquis le droit de raconter ma vie. Ma vie telle qu’elle vient. J’en extrais des bouts, qui un jour donneront autre chose… Mais, ces bouts-là, enfin, n’ont plus besoin de passer par la poésie hermétique, mallarméenne, qui était mon lot dans l’Enfer. Et… Quand je prends un peu de […]

Ce blog marche !

Comme sur les roulettes ! Mais c’est con, ça… S’il est sur des roulettes, y roule, y marche pas… Tiens, le niveau des blagues baisse… Donc, oui, ça marche. pourquoi ? Parce que je peux y inscrire ce que j’ai besoin d’y inscrire, et le terme besoin est important… Oui, comme ça vient. Quelle que soit la […]

essuyer

On essuie une petite crise de jalousie ? Aller ! Pourquoi pas ! Mais rien n’entamera mon humeur ! Rien ! Je me sens chaque jour plus libéré. Libéré de tout. Et l’air m’appelle !

Belle journée

Chronique de la journée… Passons la matinée, belle comme d’hab. « Tu viens à 14h30, on accompagne J à la gare ? » Douceur, douceur… J.  porte un sac à chat en tissus gris triangulaire, assez élégant. E roule sa grosse valise.   Le ciel est bleu intense. Je suis en tee-shirt… Ces deux idiots sont habillés comme […]

le soleil

Instinctivement, ma langue glisse dans l’emplacement laissé libre par la dent cassée… Elle insiste malgré l’agression acide des aspérités aiguës comme des récifs marins. C’est un sale réflexe et les petits stimulus nerveux au bout de ma langue finissent par me réveiller complètement. Ma première conscience est donc pour ce nouveau manque, en moi… Un […]

retrouver

Hé donc ! Hé ! H ! Merde, je suis sec ce soir. C’est un soir étrange. J’ai envie d’écrire, mais rien ne vient. Trois billets foireux. J’avais des tas de trucs à écrire… Et là, rien.. Je n’aurais pas dû brasser… Cool, gars ! Cool !  

Frisson

Parfois, je perds le fil dans une pratique photographique « culturellement normative »… En fait… À chaque fois qu’une image est plutôt réussie en tant que telle, je perds le sens global du blog visuel. C’est un phénomène étrange. Par exemple, je regarde les dernières, et celle du balai qui est très connoté photo d’art… Ou encore […]

J’écoute de la musique et je tente de bosser…

Et puis je me sauve, je me sauve, et je viens me réfugier ici… Ici, mon refuge. Je m’y sens de mieux en mieux. « Tu sais, je continue à prendre des notes… Je transforme notre petite vie en dialogue… Maintenant, plutôt que ruminer mes vieux poèmes, je transforme tout en dialogue… » « C’est parfait ! Ce sera […]

Une dent contre

Ce matin, la lumière est intense. Je découvre, dans mon courrier, un mail qui annonce qu’une facture va être honorée ! Cool ! Ouf ! Et… je me casse une dent ! Mais non ! Si… Argh ! ça, c’est pas une bouchée de pain… Y-a pas d’os, dans l’pain ! Argh ! Ce moment d’horreur, quand on sent qu’un […]

répétition

Na, na na na na, na na na na ! C’est cette putain de musique dans mes oreilles, et quand je lève les yeux, y-a encore un épisode de « Girls » d’HBO… Un épisode ou Hannah découvre qu’elle n’arrivera pas à écrire « pour elle » en étant salariée dans une boite de Com… Cette semaine risque d’être […]

Lundi matin

« Regarde, j’ai une bite dessinée sur la hanche… » « Ha oui… » « Je suis éclaté… J’ai bossé toute une nuit pour les portes ouvertes… Ils n’avaient rien fait… Et le lendemain, mes étudiantes voulaient faire une teuf… » « Alors, c’est terminé avec la petite… » « Oui, c’est fini… Mais c’est pas elle, c’est les autres, là… Donc, on a […]

brief (2)

Suite… « Tu ne vas pas me dire que ça ne te fait pas chier, merde ! » « Ha ha ha ! Non… En fait, en vrai, je m’en fous… mais bien sûr je te dis ça maintenant. Quand j’étais dedans, c’était différent. Mais je ne pouvais pas savoir ce qui allait se passer. Je pensais que j’allais faire […]

Avançons

Je relis et je comprends. Je suis en train de m’installer ici… J’écris de plus en plus. Et ça sort de plus en plus fluide. Oui, je redeviens blogueur. Ça fait… ça fait du bien ! Et le seul petit problème, c’est que je vais dire de plus en plus de choses… Et merde ! Avançons !

Brief

« Tu ne veux pas parler de ce qui t’est arrivé ? » « Tu parles de quoi ? Des deux dernières années, ou d’avant ? » « D’avant, avant… Dernièrement aussi, mais d’abord, dis-moi pour avant… » « Ha… Non. Je n’ai pas le droit… Mais c’est aussi une manière de me défausser… Mais surtout, je crois que c’est une matière fictionnelle de mauvaise […]

L’après-midi du samedi

« Veux-tu boire un thé dans une tasse fleurie en disant des choses banales ? » « Non… » « Non ? » « … » « Bon… » « J’me sens agressé par les 4 P » « Les 4 P ? » « Pollution pollen pétasses péquenauds »  

Peut-être

« Tu es de retour ? » « Oui » « Je la mets sur le blog ? » « Oui, si tu veux… On dirait que je viens de pleurer… » « Oui, c’est une série hyper mélancolique… ça ment la photo, non ? » « Peut-être… »

Avertissement

Alors donc grils au lieu de girls… un « e » en moins… Disparition minimum… et ça part en vrille… En fait, le retour des dialogues vient de décoincer quelque chose. Je vais écrire des trucs bizarres ici… Oui. Visiteur occasionnel, la ligne va changer… Ce n’était déjà pas net… ça va pas s’arranger…

Oui

Bon, là , j’ai juste envie d’écrire. Juste, comme ça, pour être ici, chez moi, pour y être, pour pas être dans ce putain de temps merdique de ma vie à cet instant même (m’en fous que ce soit lourdingue), sinon quoi ? Être juste devant un épisode de la saison 3 de Girls ? […]

d’j

Ajouté une playlist à mon tumblr… Et puis… pas assumé le côté « tumblr ado »… Hum… Me laisse le temps de réfléchir. Mon rajeunissement trouve-t-il ici sa limite ?

Bref

Steph veut que je la prenne en photo « pour son profil facebook ». Ce n’est pas la première fois qu’on me demande explicitement pour les réseaux. Le débriefing sera de toute façon sur le partage et les réseaux. Donc tout va bien. Elle me dit au passage deux trois choses gentilles dont l’une qui me fait […]

Tout glisse

Aucun sentiment négatif ne tient très longtemps. Je suis toujours rapidement envahi par un sentiment de bienveillance. L’intérieur moral de moi devient lisse, sans aspérité, et je retrouve le sourire. Une lumière étrange vient dessiner la lourdeur de plomb des nuages. Temps suspendu.

Vent

Un vent froid, glacé, jusque dans les os. La haine qui me submerge et des mots que je n’aurais jamais imaginés sortent de ma bouche, des mots froids, glacés : « Vous me dégoutez ! » Et, moi, le bavard, celui qui considère que tout peut être rattrapé, que tout peut être sauvé, alors qu’elle continue « Mais… » « La conversation […]

Ha oui merde !

Je n’ai même pas terminé le billet d’hier ! tant pis. Il y a une tension ici entre le réel (le journal), et l’écriture. C’est une négociation continuelle. Il y a une infinité de billets qui resteront virtuels (ou en brouillon !).

L’enjeu

L’enjeu, c’est la joie. L’enjeu, c’est la légèreté. Bordel de merde ! et retrouver cette capacité d’excitation qui transcende le réel, ce con de réel, peuplé de zombies, vous là, zombies, marmonnant vos ruminations vaines. Êtes-vous vivants ? Être vivant, c’est être capable de formuler ce qui n’est pas attendu. Répondre aux jeux, tous, c’est être mort. […]

Respire

Le petit truc du zen, ça a du bon. Tu te souviens ? Tu te laisses prendre dans les méandres de tes pièges mentaux. Ça tourne, tourne et tu t’en sors pas… Reviens sur terre. Respire, regarde autour de toi. Reviens à l’instant, plus qu’à l’instant. Respire, deviens ta respiration. Normalement, là, c’est pas si simple. […]

Dans la nuit

« je la balancerais dans le blog » « ouais, j’aurai peut-être quelques messages de putes dans ma boîte mail » « Alex, tu es cynique. La vie, c’est comme un bolo de rolo… (je trouve pas la suite) » « ..sucrée et confuse, compliquée et enroulée. »

Middle

« Ha, tu fais ta « middle life crisis » ? Ha, tu es si vieux ? » « Oui, je suis si vieux, comme tu dis… » « Merde, personne ne te voit si vieux que ça ! » « Tant mieux… » « Et donc, tu veux une décapotable… » « Heu… Non, pas vraiment… Moi, ça c’est concentré sur le sexe, juste, et quelques inconvénients sentimentaux… Ha puis, […]

Mais c’est quoi ce temps de merde ?

Donc, hier, tristesse extrême, inexplicable et inconsolable. Et puis, l’invitation pour le thé, tardive, et retrouver un belge et un brésilien prompt à la déconne… ça va mieux, non ? En privé, confidences et creuvage d’abcès… Abaisser les tensions. Tout ça nous donne un réveil du lendemain un peu plus détendu. Mou, mais détendu. Ce matin, […]

vie nouvelle

Voilà, créé un document partagé avec A. Déjà noté deux trois choses. Nous allons tenter de bosser sur la genèse de son orientation sexuelle et sur les définitions de genre… J’ai juste écrit une phrase qu’elle a dite à quelqu’un d’autre. J’étais à côté, et j’ai entendu. C’était après qu’elle me dise qu’elle ne se […]

poisson

Ce matin, je tente 10 fois de prendre en photo le poisson d’avril de la serveuse… Sans succès ! Quelque chose déconne à chaque fois. Ça fait marrer Laure et sa sœur qui tentent de me motiver : « là là, maintenant, regarde ! ». Raté, encore… Maudit. Dommage… Au bout d’un moment, me demande si cette serveuse arbore son […]

Mardi matin

Je suis content. Oui, je suis content de la tournure de notre scénario. Au début, E. voulait adapter mes souvenirs d’il y a 20 ans… Et je ne comprenais pas bien quel genre de livre ça pouvait faire. Il me disait « je vois, ne t’inquiète pas ! » Et puis, le travail. Et de conversation en […]

C’est une très belle journée

C’est une très belle journée, qui contraste incroyablement avec hier… Ce matin est un grand matin. « Tu passes chez moi ? Je veux te montrer le livre de Dan Graham » « OK, je me douche et j’arrive… » Et j’ajoute vite : « Ha, et comme ça je te raconterais l’histoire qu’on est en train d’écrire ! » Car, venait de se […]

Dimanche soir

Il ne se passe décidément jamais rien dans ce patelin ! (ça, c’était pour dehors) Pour dedans, je vais réfléchir, pour savoir ce que je dois raconter ou pas… Je dois assimiler les informations, et les événements de la nuit de vendredi à samedi, et savoir ce que je dois faire. J’aimerais… Qu’est-ce que j’aimerais ? […]

étape

À chaque rendez-vous, on se dit la même chose : il manque la fantaisie… la fiction pure… Il faut oser, aller ! Et ce matin, rendez-vous rapide pour le café, juste avant d’acheter notre pain, grande aventure de dimanche matin, et on se cause, et… on ose. Pourquoi ce matin ? Je ne sais pas, mais je trouve […]

Hé !

« Hé, je pense un truc… Oui, hier soir, grosse fatigue, mais là ça va un tout petit peu mieux… Dis, Twin Peaks, c’est pas une sorte de remake de Laura d’Otto Preminger, dont tu me parlais ? » « Haaaa… Pas pensé… Mais maintenant que tu le dis… » « Donc, la chaine c’est […]

J’vous l’fais pas dire !

La trouille irrationnelle d’hier soir s’est calmée. Pourtant, la nuit a été lourde. Depuis quelques mois, je tente de prendre les choses comme elles viennent, quand elles viennent… mais ce qui vient a parfois un drôle de goût, et c’est pas facile tous les jours, d’être un gentil philosophe, hein ! Ha ça non ! […]

hum…

Je devrais m’interdire d’écrire des billets après avoir bu de la bière… Aller, on va dire ça… OK ? On peut toujours le tenter…

aller !

Trop mangé pour écrire ce soir… Trop mangé pour penser… Que pourrais-je dire pour ne pas laisser ce moment vacant ? Ça peut-être : Je… Je… Non, je ne peux pas. J’y arriverais un jour !

notable

La vie, c’est toujours pareil… Trois mois hypercalmes… et paf ! ça redémarre… sollicitations sociales de partout ! J’aime bien ces petits moments ou tout se remplit d’un coup. Je ne suis pas très doué pour les grands calmes. Bien, sinon ? Sinon, ho, pas grand chose… LC me téléphone. Elle tombe toujours au moment ou j’ai du […]

Calme

Ce soir, d’après un billet d’ici, j’ai écrit un dialogue qui devrait peut-être s’insérer à un moment charnière de l’histoire. Je me sens comme un apprenti. Je n’ai pas peur, pourtant, je ne maîtrise pas, et comme tout débutant, je n’estime pas encore bien les difficultés de l’exercice. Mais c’est si amusant et si complexe ! […]

Ménage

Voilà, le ménage dans les billets de ce site a commencé… Je ne m’attaque pas encore aux 50 billets en brouillon, mais déjà, le tag « crise » met un peu d’ordre là-dedans : tag=crise Passé quelques billets en « privé », en attendant, et vais réfléchir aux autres tags. Découvert un billet secret qui fait un très bon dialogue […]

Dans la nuit d’un samedi

Dans la nuit, une explosion de fumée. Ils fument tous, brusquement, et je découvre que Fabrice a eu raison de partir à temps. Il avait fait des manières pour venir : « Je ne connais pas ce type… Ce sera encore soirée avec fumée et fenêtres ouvertes… etc. » et il est venu, et il est parti […]

Challenge

« Je vais tenter d’écrire pour toi, OK ? Dis-moi ce que tu veux dessiner… On part de ton envie de dessiner  » « Une histoire d’amour… Avec des filles… » « Des filles ? Ha, je connais des filles… j’en ai rencontré ! » « T’es nouille. Je ne sais pas trop à quoi j’aspire, encore… » « Et puis… On a une passion commune pour […]

« Moi j’aime pas ça »

Lorsqu’on est adolescent, on croit qu’on se définit par ce qu’on aime ou n’aime pas… Ensuite, la vie commence, après 20 ans seulement. La vraie vie. Et alors, on se découvre changeant, et doucement ou brusquement, nos goûts changent. En tout. Et il faut redéfinir sa personnalité, jusqu’à ce qu’on accepte enfin que ce ne […]

retrouvé

Il faut que je fasse le ménage dans les billets fermés, dans les mots clefs, et peut-être en ouvrir, ou utiliser une taxinomie un poil rationnelle comme celle que je vais mettre en place pour les billets qui parlent de la crise ou du sexe. Et puis, je devrais relire les brouillons, voir s’il n’y […]

Comme l’appareil photo

Ça pourrait passer inaperçu, mais la petite phrase sur la photo est importante à deux titres pour moi. – Une, j’avais un tel besoin d’exprimer, de dire ça, et j’ai été si frustré de ne pouvoir le dire que ça me soulage un peu de poser ça là. Bon, encore un coup il n’y a […]

ou pas…

Oui, ou pas… Je ne sais pas. Le titre n’oblige à rien, en fait… J’écris des billets dans ma tête, parfois, et au moment de les écrire, je les trouve « quelque chose » qui fait que non… Où je les écris, et ils restent en brouillon des années… Où je les écris et je les efface… […]

Obsession

Samedi, ma sœur raconte : « Oui ils voulaient faire un enfant… Alors mon collègue a fait l’amour à sa femme tous les jours pendant un mois… » J’écoute d’une oreille distraite, comprends pas le concept… « Et… à la fin du mois, il nous a raconté… Il en pouvait plus ! Il a dit « j’arrête, j’ai tous […]

Un lundi

Réveillé vers 5 heures par les petits oiseaux. Vent de fraîcheur et de lumière. Tête claire, instantanément. Je pensais hier, un peu fatigué qu’il ne se passe pas grand-chose. J’aime quand il se passe quelque chose. De préférence n’importe quoi. M’étire comme un chat. Me sens bien. Ne sais pas encore si j’aurais envie d’écrire […]

Pas dormir

Prendre les mouvements internes, sauvages ou subtils, et les dérouler comme des Se domestiquer ? S’ensauvager ?   Un indice ? Un indice de mon autonomie mentale retrouvée ?  

Comble

Sans art, je meurs. Sans pratique esthétique, je meurs. Je comprends pourquoi j’étais presque mort. Là, il suffit d’une vacance, d’un flottement, d’un tout petit vide pour que tout ce qui est mauvais revienne. Alors, oui, je me sens perdu, avec cette aigreur de fond d’estomac, et brusquement je me rappelle que j’ai oublié une […]

Malin

« Tu es réveillé ? Je t’avais dit, si tu te laisses faire, elles vont te droguer et tu te réveilleras le matin et tu auras fait de la musique avec un Ukulélé ! Et bien voilà ! « 

Marie P

Bordel, me retrouve à finir le fond éventé d’une grosse bouteille de Coca dans mon lit devant un biopic sur l’auteure de Marie Poppins… « Tu vois qu’on peut tomber encore plus bas, même quand on croit avoir touché le fond depuis longtemps ! » Je reviens toujours bizarre de chez mes parents. Je m’y sentais idiot, depuis pas mal […]

Plus à ce que je fais.

Toujours cette impression que je suis au bord de faire mieux, avec ces petites photos. Et puis, je regarde les archives de ce site, et je me dis que j’ai fait des progrès, oui, que c’est pas si mal… mais cette sensation toujours d’être en sous-régime, de rater le moment où il faut mettre l’énergie […]

micro

Il s’est passé quelque chose de très subtil. En rentrant de chez mes parents, j’ai senti la présence d’une chose minuscule, intime et obsolète. Une surprise. Et réflexe, je l’ai accepté. Et puis, superficielle, elle s’est estompée comme une vapeur, sans laisser de trace… J’ai alors compris que c’était quelque chose d’avant, d’avant le changement. […]

vendredi soir

Bon, je fais que ça, écrire des billets qui restent en brouillon. Pourquoi ? Trop explicites ? Je me rends compte que cette expérience m’a rendu très permissif avec ma vie. Je laisse des choses arriver que je n’aurais pas permises avant. Mais maintenant, tout est bon, on verra bien. Un ami ouvre un compte facebook à […]

l’éternel retour des choses

Je puais comme une bête, après ce tour de vélo dans la vallée. « Il parait que la température va baisser de 10 degrés à partir de demain…. » « Ha… Bon, on arrête de bosser et on fait un tour de vélo, ok ? » Vélo. Cardiaque sur la fin, normal, avec cette putain de ville… Et douche […]

Même pas…

Je me rends compte que je ne me souviens pas de tous les mots de passe que j’ai mis dans ce site… Je mets n’importe quoi, et voilà… Il faudrait que je relise et que je rationalise… Bof. Ce billet au premier degré, ça donnerait quoi ? Je me sens bien pour partir dans le n’importe […]

Dingue

Cette histoire étrange va me rendre dingue. Je change d’avis trois fois par jour, sur tout. L’hésitation et l’inconfort mental sont devenus mon quotidien. Je lève le nez, tente de sentir, animal, la piste de ma vie, et parfois je crois la tenir, là, et alors je me précipite, jusqu’à l’hésitation suivante, le flou, le […]

écrire

[Je ne supporte pas les mystiques intellectuelles de ces auteurs à prestige qui se payent de mots] Plutôt que m’abandonner à ces élans affectifs, à ces vagues géantes sentimentales qui me feraient brasser des montagnes dans le vide, me concentrer sur… Oui, je dois me remettre à écrire, écrire vraiment, pour retrouver ces rares moments […]

La crise se cache

En repassant par là, en relisant… Je me dis que la crise ne peut pas être encore laissée à tout vent… Gardons encore les choses au frais, le temps que tout ça mûrisse… Et puis, il fait trop beau ! Le frigo de Nathalie a été cambriolé. Dit comme ça, c’est une blague, dit comme ça, […]

Prison relative

Dans les programmations, trouver la liberté. Sa liberté. Et la beauté, s’y adonner. Être avec plutôt que contre. Accepter la clandestinité du sens de ses actes. Être là. Être toujours là.

vague

Mal dormi, retour de l’humidité, journée en pyjama, morose, sieste bizarre et cocooning avec séries débiles dans Ipad avec casque… la totale… Et ce soir, une vague de sentiments aiguës et une excitation de bipolaire… Non non. La vérité, c’est « maintenant tu prends tes week-ends quand tu veux », et surtout surtout, c’est une bonne gestion […]

C’est une forme particulièrement perverse d’oppression

« Bien » Je me campe devant elle. « Il semble y avoir un sismographe qui me manque… » « Tu continues… Tu sais, moi aussi je m’en fous… Je n’écoute pas… C’est pas important… Enfin, pour toi, mais je m’en fous… » « Oui, c’est important pour moi. Je ne comprends pas… Il semble y avoir des événements, micro-événements, ou non-événements […]

les jours ne se ressemblent pas

Que comprendre ? Ce matin, à ma droite, ciel blanc, qui contraste tant avec le bleu profond, uniforme, d’hier, avec presque ce coup de soleil sur le crâne qui se dégarnit (relativement lentement… Heureusement, sinon je ferais peur, y parait…) Mais veux bien le croire quand je vois la gueule de mon crâne de vieux piaf ! […]

Eclair

En avalant cette bouchée de fondant au chocolat, me traverse l’esprit, brusquement, ça : le chemin parcouru. Du blog d’avant, de la situation antérieure, juste, qui me revient d’un coup, de l’état dépressif, de la décrépitude physique, de la disparition de tout désir, de toutes aspirations, dont les billets de l’Enfer témoignent… Bien sûr, tout […]

Tout ce qui n’est plus perçu disparait

Tient, contrariant, je me souviens parfois de ce que j’étais — de qui j’étais — dans un autre temps. C’est si étrange. Je me souviens comme je désirais être maintenant, sans pouvoir imaginer ce que serait maintenant. Mais je voulais. Je ne voulais pas être contemporain de mon présent. Je ressentais ce temps, mon temps […]

Lune pleine

Je ne suis pas sûr que ce soit très bon, cette tristesse d’avant la fête… Pas sûr que c’est une bonne humeur pour aller dans un endroit avec beaucoup de gens, de la musique et de l’alcool… Mais je tente de me raisonner, de canaliser, de faire abstraction, de je sais pas trop quoi, genre […]

Tristesse et excitation

Le paradoxe, entre angoisse, tristesse et excitation. Coincé, écartelé, ne sachant comment se caler… Les grands chambardements approchent, tristesse, mais Oui, mais en même temps, le projet de scénario qui se résout. Oui, en même temps, ce travail collaboratif, en même temps nous avons compris que nous le tenions, ce scénar, que nous la tenions, […]

Catharsis (κάθαρσις)

J’ai souvent culpabilisé, d’utiliser ce qui m’arrivait pour faire de l’esthétique. Mais c’est prendre le phénomène à l’envers. On m’accusait de deux crimes : utiliser ma vie, et donc la vie de mon entourage, pour faire de viles formes esthétiques, donc, utiliser une chose lourde, grave, la vie, pour faire des choses futiles et narcissiques. C’était […]

Drame

« Écoute, j’ai besoin de me caler, mentalement, tu comprends ?» « Non » « Ho… bon… tu crois que je n’ai pas vu, depuis trois jours, ce que tu fais ? Non, les réflexions cyniques, et quand je réponds, le sur-cynisme, tu en rajoute une couche, et… Je vais te dire ce que tu fais : tu fermes des […]

Anticipation

Sous mes yeux, passent des vagues de brume… Nous sommes dans les nuages, environnés. C’est l’une des conséquences de la topographie de ce lieu. Bien, la dislocation se précise. J’ai expérimenté, encore, pendant toute cette année à quel point j’avais une facilité à faire disparaître la consommation de ma vie. Mais remplacé par les relations […]

L’indice de quelque chose

Brouillard ce matin sur le paysage, pas du tout comme dans ma tête qui n’avait pas été aussi claire depuis longtemps. L’exercice d’hier soir a décoincé quelque chose. En fait, je tentais, depuis pas mal de temps, de m’émanciper du réel, de cette écrire là, juste là, celle-ci même… Oui, longtemps que je veux revenir, […]

Bon outil

Découvre que Google Document est un très bon outil d’écriture collaborative, avec historique des versions, écriture en direct, commentaire et chat intégré. Tout ça accessible aussi bien de l’ordi que des téléphones… Première séance très concluante. Les scènes avancent. Je me surprends à écrire des dialogues à la volée, à la demande, c’est-à-dire à la […]

On va garder ça

Ce soir, E. m’envoie un SMS :; « putain, j’ai rien fait, mon père m’a pris la tête pendant une heure ! » Je répond « ça confirme ma théorie : c’est la tête de ton père qui déconne, et pourtant c’est la tienne qui est prise » Me répond instantanément « On va garder ça, ok ? »

Matière

Amusant, devrais faire venir mes copines bordelaises qui bossent sur les normes de genre pour étudier sur pièce les programmations de genre qui nous pourrissent la vie, mes petits camarades zé moi… Beaux spécimens ! Mais quelle matière à fiction !

Voilà

Je ne m’oblige à rien. J’écris ce qui me vient, quand ça me vient, dans l’ordre ou ça arrive. Et je peux verrouiller, laisser en brouillon, commence à y en avoir, publier, changer d’avis et me dire que non, faut le planquer un peu, etc. Et je suis si bien, ici, que je vais rester […]

Une obsession idiote et superstitieuse.

Je suis un maniaque de la sincérité. Avec cette putain de saleté d’honnêteté intellectuelle, qui me fait toujours chercher les mécanismes intimes, les motivations cachées, les petites hypocrisies autant des autres que de moi. Ça m’énerve. J’aimerais beaucoup pouvoir m’abandonner au premier degré… Non, en fait non. Mais il y a ce jeu intime, qui […]

Le pardon

Deux fois que j’écris ce billet. Alors, en accéléré, le machin chrétien à la con… etc. Bon, quoi, donc… Comme ça : « Rien à foutre ! Voilà, je m’en fous. j-e-m-e-n-f-o-u-s ! Tu comprends ? Je m’en fous, ce que tu dis, fais, ce que tu as dit ou fais, je m’en fous. Je ne suis pas […]

Mon atelier

Ici est mon atelier. Y travaillent des fragments de fiction, pour ailleurs, pour plus tard, pour autre chose…

Le désengagement

Il n’y qu’elle qui comprend. « Tu crois que je ne comprends pas ce que ça veut dire, tes photos ? » « Oui, je sais, toi tu comprends. » « Tu crois que je ne sais pas que tu vas partir ? » Silence « Tu as refusé de donner ces cours… Tu ne prends que des contrats distants… Et cet album […]

Soleil dopant

Mon frère est décidément formidable. Je pense ça, en voyant le dernier SMS tomber sur mon téléphone. Je relève la tête, pour continuer la conversation animée. S vient de nous rejoindre. Il est clair que B. est mort de trouille. Il part demain. Il est mort de trouille. On tente de déconner, sur son ex, […]

Premier jour d’autre chose

Je suis toujours reconnaissant lorsque mon petit frère s’occupe de moi. C’est si étrange, la vision que j’avais de lui est si différente de ce qu’il est professionnellement. Je me souviens, du choc, lorsqu’en restant un après-midi entier dans son bureau, j’avais découvert sa… pas autorité, non, le truc au dessus, avec cette sourde menace […]

Volupté

Douceur. Depuis presque un an, je vis des choses d’une douceur. Incroyable, je pensais, hier, si je devais mourir maintenant, là, j’aurais bien fait de surmonter ma peur. Juste ces mois valident tout. Toutes ces douleurs, que j’avais si intégrées que je les croyais internes, toutes ces douleurs qui ont disparu. Et maintenant, toutes ces […]

Étrange ambiance

Dans la voiture E. « T’façon toi t’es aussi infantile que nous !» Rebondissant sur une blague sur mon grand âge… Je confirme Pas possible de nier l’évidence C’est comme une journée de vacances pour moi. E. dédicace dans ce hangar de zone commerciale. Juste une réflexion de B qui signale « Tu nous embarque dans une sorte […]

Brume de chaleur (2)

Incroyable, cet horizon brumeux, d’été presque, si tôt… Tant pis pour le dérèglement climatique, mais moi, ça me fait l’effet d’une batterie neuve ! (tient, va-t-elle arriver par la poste, ma nouvelle batterie pour mon vieux portable ?) Ça tombe très bien. Tout tombe très bien. Comme quoi, ce qui tombe tombe parfois très bien.

Doucement, laisser le temps prouver

Voilà, je me sens de retour. De retour. Je suis de retour. Il suffit que j’écrive n’importe quoi ici pour me sentir de retour. Donc, je suis là. Bien là. Cette sensation d’être présent ici. C’est agréable. Je suis là. Ça me manquait. Ça me manquait tant ! Ce que je fais ici, c’est prendre une […]

C’est la bonne technique

Voilà, je suis de retour. L’écriture, c’est pas encore ça, mais ça va revenir ! Et puis, c’était ce qu’il fallait faire. Je peux écrire sans me poser de question, sans me censurer, sans me faire violence, et ensuite, selon, verrouiller, pour limiter l’audience, ou pour préserver pour l’avenir tout en gardant la chronologie avec la […]

divague donc

Je croyais, longtemps, que le savoir gâchait le plaisir. Hum, j’aurais dû me souvenir de Lévi-Strauss. Après tout, l’antipsychologisme a mené au structuralisme. Et dans ce cadre, toute explication psychologisante n’est qu’une histoire parmi d’autre, un conte pour enfants, des mots arbitraires remplaçables par d’autre dans un autre contexte culturel, une métaphore, une imagerie tentant […]

Pas de poème

Écris un poème idiot et mélancolique, avant abandon au sommeil, avec les fautes de frappe de l’ipad en mode négatif pour faire moins de lumière. Tente de le corriger ce matin. Mais non, plus envie de « ça ». Même pas arrêté avec eux, sur la place, cette nuit, pour boire une bière. Tous zombifiés, malgré un […]

première chaleur

D., centrale, raconte de manière animée, la tête toujours nerveuse, vive, comment l’addiction à un jeu vidéo l’avait rendu irascible… Son énergie dénote, au milieu de tant de léthargie, d’alanguissement et vieux fond dépressif qui n’a pas encore enregistré que le printemps approchait… Je lui dis, ne rencontrant la compréhension que de G, « c’est pratique, […]

surprise

Je suis grand-père ? Ha ? Non ? Si ? Ha… Je suis grand-père ? Merde merde… ça fait quoi ? Ça doit faire quoi ? Trop narcissique pour que ça me fasse quelque chose en vrai ? Je sais pas. Je suis content, en fait, son mec qui me dit, dans le téléphone « ça s’est bien passé, tranquille, […]

La première fête

« C’est chez toi la fête ? » « Quoi ? » « C’est chez toi la fête » En fait, j’enlève l’interrogation « Ha… Oui… Si vous voulez… » Sebastian me vouvoie toujours. On se comprend peu. « OK, donc la première fête est chez toi, fin de semaine ! » « Première fête ?» Il comprend vraiment peu le français. Sebastien lui explique : « la première fête du printemps ! […]

Une humeur de dimanche matin trop bleu, d’un coup…

Je zappe le billet genre « on va tous mourir un jour », pour tenter de passer directement à l’humeur suivante… Ça peut se tenter ! Bon, je me rends vraiment compte que j’ai une vie horriblement saine, que les excès s’éloignent de moi, que l’alcool en particulier, a presque disparu… Et le café… Hier, l’obligation sociofamiliale du […]

après un saut géant

Je sens que je vais m’amuser, ici. En fait, toujours cette même stratégie, de prendre à soi les forces qui veulent s’imposer, et d’en faire une source de mouvement, de mise en mouvement de soi, qui m’emporte ailleurs… Qu’est-ce qui est mal et qu’est-ce qui est bien ? Une chose est venue à moi, une chose […]

Pas mal

Aller, ce qui est marrant avec cet exercice, c’est que souvent, au grès des humeurs, tu repasses par tes traces, et cette impression de réécrire le même billet, à intervalle… Alors, efface le billet. À quoi bon écrire encore « ça » ? Pas la peine. Trop de choses nouvelles.

ça démarre, alors ça se trouble, comme l’eau du bocal

Je ferais le compte de ce que j’ai perdu. J’aurais dû, peut-être, y perdre une part de ma dignité. L’ais-je fait ? C’était, je m’en souviens, d’un autre moi lointain, la part la plus précieuse de moi. J’ai, pour préserver ma dignité, sacrifié bien des personnes aimées… Et ? Et alors, je ne suis plus celui-là, […]

Imprécises

Les questions auront été nombreuses. Les, peut-on dire ce mot ? Les questions d’éthique… Oui, deux années de questions… Plutôt, deux années d’expériences éthiques. Chaque jour, comment se comporter, pourquoi, et tenter de comprendre, la portée de ses actes, de ses paroles, tenter de dépasser les limites de l’empathie naturelle, pour saisir, peut-être, zone d’incertitude, […]

La question était

Vivre sans blog ? Aller ! Donc, la solution, il fallait juste l’accepter, comme Philippe avant son divorce, accepter que le blog soit à deux vitesses, avec des billets verrouillés, ceux qui pourraient foutre la merde dans ma vie immédiate. Ceux qui pourraient être abusivement interprétés, car je suis le roi de l’amuïssement sémantique, et donc […]

aller-retour

Alors quoi ? L’enfer, c’est moi ou c’est les autres ? Hum… Après la visite guidée, et retour, parce qu’on en sort parfois. Alors ? Alors ? Tu y as vraiment été ? Oui oui… Je devais servir de guide… C’était une vieille histoire qu’il fallait rejouer. Non, j’y crois pas ! Tu y as vraiment été ? Oui, j’te […]

Le combat du singe saoul

OK, l’intro, c’est fait. Maintenant, il faudrait pas croire que ça va se limiter à ça. Non. Va falloir écrire mon gars ! Faudra pas avoir peur des mots, hein ! Hein ? Oui. Soirée alcoolisée. Saoul et triste, c’était avant, avant de retrouver le sourire. Des amis, l’habitude de se saouler ensemble, une confraternité, un […]

on y va

Ouaip ! Bordel ! J’en reviens pas ! C’est quoi cette idée de réinvestir mon premier site internet ? Un truc ouvert en mars 1999… et lui donner une seconde vie complètement différente… Oui,  un truc dans le genre… Il s’est passé quoi ? Je sais pas trop. J’ai pas tout compris. Juste que parfois tu […]

L’enfer

Le blog précédent a duré de juillet 2006 à maintenant (regarde la date !) http://enfer.webobjet.com/ Avec des périodes d’infidélités et d’errances sur des blogs éphémères. Mais sinon, oui, c’est une belle période. Mais le titre faisant programme, je ne pouvais pas rester chez lui alors que ma vie se refonde aujourd’hui à zéro. Il fallait partir. […]

mardi après-midi

Ce chapiteau de cirque… On dirait une meringue… Une vieille meringue qui aurait traîné en vitrine d’un pâtissier en fin de carrière… Le ciel est toujours blanc, la lumière de même… Ce matin, j’ai été relever le courrier de H, et je devais faire un tour, passer voir s’il y avait quelqu’un pour boire un […]

mardi matin

Voilà, le chapiteau du cirque est monté. Il est blanc, couronné de grosses étoiles carmin, avec juste le sommet dentelé rouge… Dans la lumière éteinte de ce matin, avec le sympathique ciel blanc qui est de retour, le fourbe, le blanc du chapiteau fait sale, cassé, vieillit, triste quoi… Il y a quelque chose de […]

le 2e pas

Hier soir, je fus pris d’une violente envie d’écrire. En même temps, me suis rendu compte que je n’y arriverais pas dans mon ancien blog. C’était mon enfer. Et l’enfer, il faut bien se décider à en sortir un jour ou l’autre… Et je me suis souvenu de cette métaphore collégienne, voltairienne, et pourquoi pas […]

Le premier pas

N’est pas le plus facile. Je vais tergiverser longtemps comme ça ? À hésiter… Alors que c’est si simple, qu’il suffit de suivre le temps, son temps, et le temps, dehors, juste à ras mon épaule droite, derrière la vitre qui surplombe la vallée… Le soleil est de retour. Cette pulsion vitale jamais satisfaite… La […]

Voilà

qui est surprenant. C’est ici la refondation de mon premier site Internet qui aura été alternativement un petit magazine érotique jusqu’en 2000 avant de devenir une galerie présentant les travaux de quelques artistes, et pour enfin être longtemps, simplement, calmement, un site mort… Le voilà qui se réveille, en lieu unique, en blog simple, en […]