Pokot (où Spoor)

Pokot (où Spoor)

Je dis parfois que le cinéma contemporain est très largement dominé par les réalisatrices. Ce qui explique d’ailleurs que les idiots « ne trouvent plus de bons réalisateurs ». Évidemment, quand on regarde le monde avec des œillères… Bref, encore une preuve de la domination artistique du cinéma des femmes, le sublime polar écolo d’Agnieszka Lire la suite

Les garçons sauvages, une jolie chose

Les garçons sauvages, une jolie chose

Il ne faut jamais désespérer du cinéma. Visionné « Les garçons sauvages » de Bertrand Mandico, réalisateur de court et moyen, un conte simple, bébête et mysogine — les garçons sont sauvages, les filles sont civilisées, les garçons sont violents, les filles sont douces, et à la fin, les garçons deviennent des filles qui peuvent conquérir le monde par Lire la suite

Gracey Zhang dans son atelier

Gracey Zhang dans son atelier

Assez rare dans mes parages, Gracey Zhang est une dessinatrice aux réminiscences aussi roots que variées : de l’expressionnisme en passant par Cobra, ou même le néo-primitivisme, Chagall, etc. ou encore, bond dans le temps, les choses les plus déliées de Baudoin et ses descendants, ou Lire la suite

vent dans les branches

vent dans les branches

Lisant Guyotat (pas le nouveau, « Coma » abandonné il y a dix ou quinze ans. le nouveau reste à lire), je me rappelle qu’enfant j’avais copié Corot (tenté), et je tente de me souvenir lequel ? Je fais un effort… Saleté de mémoire. J’ai pourtant l’impression de me revoir peignant, de m’acharner en efforts ridicules, d’avoir Lire la suite

L’Arthur Cravan

L’Arthur Cravan

Arthur Cravan, l’un de ces dieux de la grande mythologie du XXe siècle ramassée d’ailleurs presque entière sur ses premières années. Arthur Cravan, nom sonore entendu pour la première fois à la fin des années 80 de la bouche, je crois, d’un poète accessoirement professeur. Et immédiatement mémorisé, car comment oublier cet Arthur Cravan Lire la suite

Réédition de Guido Buzzelli

Réédition de Guido Buzzelli

Dans les années de mon adolescence, une légère odeur de soufre accompagnait les apparitions des planches de Guido Buzzelli dans mes journaux préférés. Malgré la qualité d’impression terrifiante et le papier plus ou moins abrasif de ces journaux (Charlie, Pilote, L’écho, etc.), le dessin affichait une étonnante élégance classique dévoyée par Lire la suite

Un rêve de Walter Benjamin

Un rêve de Walter Benjamin

Apparemment, la littérature numérique n’est pas morte, dans les coins. Apparemment, les envies de réseau bougent encore, dans les coins. Et puis j’aime les mini-livres, le domaine public, le libre, et Walter Benjamin… alors, visitez, lisez-fabriquez, ou fabriquez-lisez un mini-livre de Walter Benjamin chez abrupt.ch, ici :
https://www.abrupt.ch/cyberpoetique/walter-benjamin-reve/

Le joli GIF est abrupt

Portrait : Raquel Lagartos

Portrait : Raquel Lagartos

Raquel Lagartos est une autrice et illustratrice espagnole qui, entre autres, a dessiné « Mary Shelley: la muerte del monstruo » avec Julio César Iglesias au scénario). Je l’ai rencontré et photographié à l’occasion de sa résidence Womarts. Son site : http://rlagartos.portfoliobox.me