sociologie

Une Cité romantique, résidence photographique

Une Cité romantique, résidence photographique

À l’invitation de Johan-Hilel Hamel du GrandAngoulême, je suis en résidence photographique depuis le 28 juin 2019 pour préparer une exposition (et d’autres surprises) courant 2020. L’exposition présentera une partie de ma démarche engagée en août 2013 : projet de documentation photographique de mon environnement social et expérimentation de l’appropriation des images sociales (« conversationnelles » dirait André Continue reading Une Cité romantique, résidence photographique

La censure se mort la queue

La censure se mort la queue

Grâce à Laurent Lolmède (prodigieux dessinateur contemporain) et Maël Rannou, qui partage ça sur facebook, je découvre une couverture des Cahiers du cinéma dessinée par Willem (que j’aime tant) ! Mais ce dessin, étonnement peu stylé  « Willem », est surtout le protagoniste d’une petite fable ironique. Il devait innocemment illustrer ce Nº 262-263 de janvier 1976 sur Continue reading La censure se mort la queue

Visite de Sylvain Aquatias

Visite de Sylvain Aquatias

Sylvain Aquatias est un spécialiste des addictions et des conduites à risque… mais j’espère qu’il est surtout passé me voir vendredi après midi pour découvrir mon petit environnement sursaturé d’auteurs de bande dessinée, puisque c’est aussi l’une de ses passions. Nous sommes passés ensemble par l’atelier de sérigraphie Les mains sales et par « la maison des auteurs », Continue reading Visite de Sylvain Aquatias

Lucrèce contre le roi d’Hollywood

Lucrèce contre le roi d’Hollywood

Quand le scandale éclate, je suis en train de lire une traduction de Tite-Live. Et Denys d’Halicarnasse aussi. Il y avait une raison pour que je me perde là, aussi loin. Je partais d’une pièce de Shakespeare, de son sujet et de son pendant dans la peinture classique, commençant selon une vieille habitude à collecter les Continue reading Lucrèce contre le roi d’Hollywood

Artification

Jeudi matin, j’ai entendu une communication courte mais limpide de Nathalie Heinich sur les mécanismes sociaux de l’artification, (néologisme bien pratique). Je ne sais à peu près rien des polémiques autour de la sociologue, me méfie de la manière aujourd’hui dont les gens confondent fiction et réel, discours scientifique et opinion. Je ne peux juste que rendre Continue reading Artification

Portrait : Thomas Mathieu

Portrait : Thomas Mathieu

En général, je ne connais pas le travail des gens que je rencontre. Je découvre la personne, et ensuite je trouve (a minima) civil de me pencher sur ses productions artistiques ou livresques. Parfois, une exception, comme Thomas Mathieu que j’ai rencontré la semaine dernière. Thomas Mathieu, c’est l’homme du « Projet Crocodiles », un tumblr dans lequel il Continue reading Portrait : Thomas Mathieu

Le massacre est une forme culturelle

Le massacre est une forme culturelle

J’avais été fasciné, en parcourant des traités psychiatriques anciens, comme les formes de la folie se conformaient, comme toutes les autres formes culturelles, à l’esthétique de leur temps. Jusqu’à ce que Londres et l’âge d’or des journaux inventent conjointement la forme moderne du serial killer, celui-ci se prenait pour un loup, et attendait la nuit Continue reading Le massacre est une forme culturelle

En bas de chez moi, un homme souffre

Il vient d’inhaler une dose du produit qu’il utilise pour nettoyer l’immeuble. Des fenêtres, on conseille à son collègue affolé d’appeler les secours, et son patron… son patron rechigne, la conversation au téléphone dure, pendant que l’autre, au sol, souffre gémit, se tient le visage avec un pull… Les voisins se scandalisent de l’immobilisme, la Continue reading En bas de chez moi, un homme souffre

Alfred Kubin, victime de la dictature de la réception

Alfred Kubin, victime de la dictature de la réception

[dropcap]J[/dropcap]uste avant la tornade de paranoïa collective qui s’est abattue sur les campagnes [électorales] de mon petit pays, je pensais à quoi, déjà ? Ha oui, je venais d’extraire de ma bibliothèque et reparcourir trois petits fascicules d’Alfred Kubin, le dessinateur autrichien, édités par Allia en 2007 : « Le cabinet de curiosité », « le travail du dessinateur » et Continue reading Alfred Kubin, victime de la dictature de la réception

Les belles histoires de l’oncle Paul Jorion

Les belles histoires de l’oncle Paul Jorion

Paul Jorion est un type épatant. En lisant « Le dernier qui s’en va éteint la lumière », je me disais ça : « ce type est épatant ! Une belle figure d’honnête homme du XVIIe ! » Et pourtant, il nous annonce tranquille l’extinction de l’humanité à plus ou moins brève échéance. Oui, mais il fait ça avec classe, brassant culture Continue reading Les belles histoires de l’oncle Paul Jorion

En passant chez Apollinaire

Je découvre qu’il croyait les sornettes du vieux mythomane Rousseau, qui n’a jamais été au Mexique. Et après tout, pourquoi ne pas le croire ? Je n’ai jamais compris qu’on attache tant d’importance à la véracité toujours relative des « dires ». Dès la cour de récré, j’étais surpris du plaisir des menteurs à tromper. Et alors ? Oui, Continue reading En passant chez Apollinaire

Alors ?

Pense : une certaine pensée politique soi-disant « décolonisée » cache une conception ultralibérale de l’émancipation. On ne peut pas non plus considérer que « toute personne est à sauver », sans distinction… (Extrême gauche). N’oublions jamais que certains jouissent de leurs entraves. Et qu’il n’y a pas de vie sans entrave. La famille est une prison, la classe sociale Continue reading Alors ?